Partagez
 

 forget about tomorrow. (lundi, 11h11)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
forget about tomorrow. (lundi, 11h11) Empty
Message (#) Sujet: forget about tomorrow. (lundi, 11h11) — Lun 13 Juil - 19:39

Elle a eu envie de visiter la pièce depuis qu'elle sait qu'elle a été ajoutée à la suite de la semaine de séparation Linz/Graz. Si elle connaît déjà le labyrinthe laser et qu'elle n'a aucune envie d'y remettre les pieds histoire de ne pas réveiller de souvenirs fâcheux, elle est en revanche très attirée par la salle à remonter le temps. Pas qu'elle ait vraiment espoir que la pièce puisse exaucer son voeu de réellement remonter le temps à une époque où tout était nettement plus simple, mais rien que de pouvoir l'imaginer, ça lui plaît. En poussant la porte, elle capte rapidement qu'elle n'est pas la seule à avoir eu cette idée : @Cami a aussi décidé de venir faire un tour de ce côté du chalet. Aera mentirait si elle disait qu'elle n'est pas toujours un peu sur la défensive avec Cami, qu'elle a l'air de beaucoup moins bien saisir que tous les autres candidats. Elle a un peu le sentiment de potentiel gâché entre elles, de se dire qu'elles auraient sans doute pu très bien s'entendre tout au long du jeu mais que les circonstances ont fait que ça n'est jamais arrivé. Cami lui avait fait remarqué pendant leur semaine à Graz qu'elle s'était fermée aux autres et si, sur le moment, elle avait surtout eu à cœur de lui expliquer son mode de fonctionnement, tout ça lui semble appartenir à un passé révolu. Elle n'a plus l'enjeu de s'allier à des gens ou de se rapprocher d'autres au nom de sa survie dans l'émission et ça change forcément un peu sa dynamique. Elle est plus sereine, Aera, peut-être parce que l'extérieur a été très tumultueux pour elle, pour ne pas dire qu'elle a vécu l'enfer à peu de choses près : être ici, ça l'apaise directement et la présence douce de Cami s'inscrit bien dans ce concept-là. « Félicitations pour la demi-finale » elle amorce dans un sourire. Cami, elle fait partie du carré final qu'elle a donné à Roma quatre semaines plus tôt et à ce stade, elle voit pas ce qui pourrait arriver pour l'empêcher de parvenir dans le quatuor final. Sa nomination la semaine dernière, Aera l'a vue comme un passage obligé mais n'a jamais pensé une seule seconde qu'elle se ferait éliminer. Contrairement à ses grands potes de l'aventure, elle ne fait jamais de vague Cami et c'est tout à son honneur. « Tu te sens comment à l'approche des révélations ? » elle demande finalement. C'est un peu le sujet d'actualité dans le chalet, même si contrairement aux saisons passées, beaucoup de secrets sont déjà tombés, que ce soit entièrement ou en partie. Cami n'a jamais été inquiétée pour le sien, il y a de grandes chances pour qu'elle soit en mesure de le révéler intégralement au prochain prime. « T'es impatiente de parler de ton secret ou un peu nerveuse ? » elle poursuit tranquillement tout en s'intéressant au mécanisme pour choisir l'année qui l'intéresse. Elle suppose, comme tout le monde, que son secret est partagé avec Louis mais la vérité c'est qu'elle ne s'est pas du tout intéressée au fait de creuser la question sans le moindre indice ni aucune légitimité du fait de l'absence de proximité avec l'un comme avec l'autre. « Tu sais que c'était le superpouvoir que j'avais choisi, dans le questionnaire post-casting ? Pouvoir remonter dans le temps... » elle lâche, le regard toujours tourné vers le sélecteur. « Mais je remonterais pas à 2017, j'irais plus loin que ça » elle confie, toujours à moitié dans ses pensées. « Genre en 2000. Quand j'étais pas encore l'échec familial. » Après ça, tout a commencé à foirer, progressivement. « Tu remonterais à quelle année toi ? »

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
forget about tomorrow. (lundi, 11h11) Empty
Message (#) Sujet: Re: forget about tomorrow. (lundi, 11h11) — Mar 14 Juil - 22:27

Les opales curieuses de Cami se posent sur une Aera presque trop pensive pour un retour qui n'a pas l'air de se vouloir si léger que cela. « Ça va ? » demande assez spontanément la môme. La coréenne lui parle de sa place en demi, elle a presque encore du mal à réaliser que la fin approche désormais. « Merci » souffle la môme. Cami, elle de son côté n'avait jamais eu le temps ni l'opportunité de lui faire part de son départ prématuré à son sens et de son incompréhension face aux votes mais elle imaginait que cela était bien trop derrière elle pour revenir dessus. Aera mentionne sa révélation. Cam, ça la fait toujours sourire que personne ne soit essayé à titiller même un peu son secret qui était pour elle d'une simplicité déconcertante au vu de ce qu'elle avait régulièrement lâché pour tenter de les challenger un peu avant d'être vaguement blasée par leur manque de réactivité. « Je crois que ça me laisse assez indifférente » elle glisse dans un sourire comme pour s'excuser. Elle n'est ni impatiente ni stressée parce que celui qui compte le plus à ses yeux sera à ses côtés pendant cette soirée. Pour Cami, la révélation c’était complètement accessoire, ici, elle avait joué le temps avec tout le monde simplement dans l'unique but de récupérer Louis sous sa coupe et c’était chose faite désormais. C'était même plus compliqué d'essayer de sauver Louis systématiquement abonné gratuitement aux nominations en redorant subtilement son image afin de leur offrir plus de moments ensemble que de protéger son secret. « Y a pas tellement d'enjeux derrière et puis je ne compte pas tellement prendre en compte les éventuels avis ou jugements de personnes qui me côtoient depuis deux mois » Cami, même si elle semblait particulièrement impliquée savait faire preuve d'une certaine distance dans cette aventure, ce qui lui avait valu façon bonne marionnettiste d'éviter les mauvais move tout au long de la saison. Throw Dice n'est pas sa vie, elle voit bien au delà. « Toi, tu te sentais comment à la révélation du tien ? » elle questionne. La môme fronce les sourcils lorsque la coréenne poursuit. Elle écoute patiemment parce qu'elle sent qu'elle a besoin de parler sur un sujet assez précis. Il semble que Cami avait d'ailleurs répondu l'omniprésence à cette question dans une réponse qui lui ressemblait bien avec du recul. Cami, il lui manque clairement des pièces du puzzle pour faire ses petits assemblages et tout comprendre parce que pour des raisons plutôt évidentes, elle ne connaissait pas grand chose à la vie d'Aera. « Pourquoi tu te considères comme un échec familial ? » demande aussi sobrement que frontalement Cami afin d'être fixée. « Il s'est passé quoi ? » elle demande intéressée histoire de comprendre les relations qu'elle pouvait entretenir avec sa mif. « Je repense que je remonterai le temps pour vivre une deuxième fois mes moments les plus heureux comme mes années en F1, mes voyages avec Louis par exemple » elle glisse parce que pour elle, c'est la seule façon de bien vivre ce genre de possibilité en soulignant le positif de l'existant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
forget about tomorrow. (lundi, 11h11) Empty
Message (#) Sujet: Re: forget about tomorrow. (lundi, 11h11) — Mer 15 Juil - 22:57

« Hmm-hmm » elle répond simplement en hochant la tête. Pas tant que ça, en réalité, mais c'est parce qu'elle est pas encore capable de prendre assez de recul, et elle n'a pas particulièrement envie de rentrer dans les détails avec Cami. Elle préfère à la place détourner l'attention sur cette dernière, et notamment la révélation de son secret dimanche. De leur secret, plutôt, parce qu'elle croit pas que le buzz de Louis ait eu d'autre but que de transvaser de l'argent d'une cagnotte à l'autre histoire de sécuriser l'argent. Un move ingénieux, faut bien le reconnaître, elle est même surprise que la prod' l'ait autorisé. Peut-être qu'elle se trompe, Aera, elle sait très peu de choses sur eux au final, mais les réponses arriveront bien assez vite. « Oui, ça peut se comprendre » elle reconnaît. L'avis de personnes qui ne les connaissaient pas y a deux mois ne pèsent pas bien lourd dans la balance, surtout pas quand ils peuvent compter l'un sur l'autre. « T'es déçue que personne vous ait buzzé ? Au moins pour le challenge de le défendre... » elle demande, curieuse de savoir comment Cami se situe par rapport à ça. Clairement, il y a des secrets qui ont amené leur détenteur beaucoup trop de fois au confessionnal, et d'autres qui n'ont jamais été mis en danger pour une raison qu'elle ne s'explique pas bien. Et puis il y a des candidats comme elle, dont le secret a été trouvé à la première tentative, ce qui a forcément froissé son égo de joueuse sur le moment. Mais c'était un mal pour un bien, ça lui a permis aussi de pouvoir se révéler un petit peu plus, un petit peu plus vite, sans doute pas assez pour certains mais faut pas trop lui en demander, à Aera. « Mal » elle admet avec un sourire. Elle a tenté de donner le change, même au moment de rentrer dans les détails les plus sordides de son histoire, mais elle l'a pas si bien vécu que ça. Elle n'en reste pas moins détachée, parce qu'elle a toujours eu l'impression que cette nuit lui avait été volée, qu'on l'en a dépossédée d'emblée en ne lui donnant pas la possibilité de s'en rappeler, mais l'exposer devant autant de personnes au même moment, c'était délicat. « On dirait peut-être pas comme ça, mais j'aime pas être au centre de l'attention » elle tente d'expliquer à Cami. Là encore, elle se sent pas forcément prête à rentrer dans les détails auprès d'elle, parce qu'elles ont pas partagé assez de choses ici pour qu'Aera soit assez à l'aise pour le faire. « Et j'avais pas envie de voir de la pitié dans le regard des gens » elle conclut doucement. C'est pour ça qu'elle s'est tirée du salon dès la révélation terminée et qu'elle a passé sa soirée seule : ça lui permettait de pas se confronter aux autres le temps de se ressaisir. Cami se montre toujours aussi curieuse, avec ses petites questions qu'elle déroule au fur et à mesure. Aera a toujours un peu eu l'impression qu'elle posait plus de questions qu'elle n'y répondait, l'Israélienne, sans qu'elle sache si c'était voulu pour ne pas parler d'elle, ou si c'était une véritable curiosité envers les autres. « Tu connais un peu la culture coréenne ? » elle demande à son tour, pas tant pour esquiver que pour voir jusqu'où elle doit se rendre dans les explications. « On a le culte de la beauté et de l'excellence, dans mon pays. J'ai hérité de l'un mais pas de l'autre, et dans ma famille on accorde plus d'importance au deuxième qu'au premier » elle tente de résumer sobrement. C'est toujours un peu compliqué d'expliquer sa relation avec sa famille face à quelqu'un qui n'a jamais baigné dans son environnement et qui ne saisira pas forcément l'ampleur que ça peut prendre dans une vie, une construction de soi, une confiance en soi. Cami répond à sa question avec son habituelle douceur et ça lui tire un sourire, à Aera. C'est une bonne idée, de revivre ses meilleurs moments. « T'envisages de reprendre la F1 un jour ? » Au final, pour un truc qui semble aussi important pour elle, elle a pas tant entendu Cami en parler que ça. « Vous avez voyagé où ensemble ? » elle continue, histoire de glaner elle aussi des petites infos sur l'Israélienne.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
forget about tomorrow. (lundi, 11h11) Empty
Message (#) Sujet: Re: forget about tomorrow. (lundi, 11h11) — Dim 19 Juil - 22:30

Aera se fait lacunaire dans sa réponse et Cam, elle ne cherche pas à insister parce que ça n'a plus d'importance à ce stade du jeu d'essayer de casser la réticence de la coréenne. Au contraire, ça la fait presque marrer la façon que l'ancienne candidate a d'appuyer sur la distance les séparant due à son élitisme initial.  « Hmm je vois » elle énonce simplement de sa voix blanche. Cami, elle hausse les épaules parce que déçue n'est pas le mot adapté. De toute façon quand après deux mois de vie commune, personne n'arrivait à se mettre d'accord sur des secrets séparés ou un secret commun, la parisienne estimait qu'elle ne pouvait rien faire. « Tu verras à la révélation qu’il n’y a pas besoin de confess pour défendre son secret » elle glisse dans un sourire véridique, parce que Cam, elle avait misé sur le quotidien et sur sa maitrise de l’information pour cacher la simplicité du secret. La môme l’avait défendu dans chaque discussion, en plantant les graines de multiples fausses pistes pour créer une certaine confusion les concernant qui était assumée chez les plus honnêtes des candidats. Elle s’était servie de sa réalité pour construire des mensonges particulièrement crédibles, Louis l’avait observé de loin gérer la chose, l’animal étant dans son milieu naturel. Cami, elle était aussi à l’aise à force de s’être trop longtemps noyée dans son environnement mega politisé. Elle s’amuse presque déjà de la future révélation, parce que c’était clairement à leur portée s’ils s’étaient un peu penché sur leur cas. Sauf qu’elle, dès le début, avait pris le parti de les perdre dans un trop plein d’informations et d’éléments difficiles à organiser et à prioriser. « Tu penses que tu as défendu ton secret au max, toi ? » elle demande tranquillement en cherchant ses opales. Elle se fait attentive à ce que lui répond Aera, si elle arrive bien à comprendre qu'elle était anxieuse à l'idée que le regard des autres change, elle comprend forcément un peu moins la première partie de la réponse. « Pourquoi t’être infligée une télé-réalité alors ? » elle demande simplement en croisant ses opales lorsqu’elle annonce ne pas aimer être au centre de l’attention, c’est particulièrement paradoxale. Cam, elle était venue ici parce qu’elle était une égoïste qui se nourrissait de l’attention des autres, une émission éphémère en mode crash test, ça correspondait bien à son mood au moment des castings. Louis était la première victime de ce phénomène. Son interlocutrice évoque la culture coréenne. Elle affiche un air totalement profane en la matière pour lui exposer rapidement son ignorance la plus totale. « Pas du tout, je t’avoue » elle confesse mais elle prend ce qu’Aera veut bien lui donner en guise d’aperçu fugace. « Et si tu revenais en arrière, tu ferais quoi ? Essayer de te conformer le plus possible à ce qu’ils attendent de toi ? » elle questionne juste pour savoir ce qu’elle changerait. Cami préfère se focus sur ses bons moments. « Franchement si on arrive à se coordonner avec Louis, ça me plairait bien » elle admet concernant la F1. Parce que pour l’instant, la pérennité de sa relation passait avant toutes autres considérations et la môme n’avait aucune honte concernant ce choix assumé. « On a fait pas mal de pays d’Amérique Latine ; Chili, Argentine, Perou en mode backpack et après on a zoné dans le Sud Ouest de la France et l’Espagne dans un mood plus posé » elle explique. « On a rentabilisé au max notre « bilingue espagnol » du CV comme tu vois » Cami glisse en souriant même si elle restait un niveau en dessous du français niveau pratique. « Toi, t’as pas trop bougé dans ta vie ? » elle questionne. Eux deux, ils étaient titillés de nouvelles aventures constamment, l’idée de mettre la Corse, qui les avait vu tomber, derrière eux commençait parfois à se faire sentir, d’un commun accord.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aera
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12083-aerahttps://www.throwndice.com/t12082-aera 
forget about tomorrow. (lundi, 11h11) Empty
Message (#) Sujet: Re: forget about tomorrow. (lundi, 11h11) — Mar 21 Juil - 22:05

Elle est maligne, Cami, elle veut bien lui reconnaître ça. Elle a mené sa barque tout en douceur au milieu des histoires du chalet, sereine avec son mec et ses potes. Mais pour une raison qu'elle ne s'explique pas, Aera a jamais été vraiment capable de la cerner et elle croit pas que ça soit uniquement lié au peu d'échanges qu'elles ont eus. Elle s'en méfie, au fond, parce qu'il y a un truc qui la dérange dans le comportement de Cami sans qu'elle puisse mettre le doigt dessus, et à ce stade elle serait pas surprise que les révélations laissent découvrir une autre facette nettement moins reluisante de sa personnalité. Si c'est le cas, Aera pourra au moins se féliciter de sa clairvoyance et avoir la confirmation que son radar est toujours bien en place pour détecter le bullshit. « Tu veux dire qu'il suffit de jouer un jeu pour pas se faire avoir ? » elle questionne, le ton neutre mais le sous-entendu évident. « Je suis curieuse d'en apprendre plus pendant la révélation dans ce cas » elle ajoute sur le même ton. En réalité elle s'en fout un peu maintenant, parce qu'elle n'a jamais été proche ni d'elle ni de Louis, qu'elle devine sans peine qu'ils l'ont nominée au moins aussi souvent qu'elle ne les a nominés et donc que son intérêt pour ce qu'ils ont caché toute la saison est moindre : quoiqu'il arrive, ça ne l'affectera en rien. A la question de Cami, elle secoue la tête sans même avoir besoin de réfléchir. « Non » elle affirme sans hésitation. Si elle l'avait défendu au max, elle ne l'aurait pas perdu dès la troisième semaine, et elle aurait le droit elle aussi à sa révélation au prime de dimanche. Le truc c'est qu'elle a été trop honnête, incapable de mentir, de regarder Maci droit dans les yeux et de lui dire qu'elle faisait complètement fausse route. Le pire, c'est qu'elle aurait probablement réussi à l'enrouler, si elle s'était pas enfoncée dans son incapacité chronique à mentir. Ca la dérangeait, de jouer le jeu au point de renier ses valeurs. Mais après plusieurs semaines à voir tout le monde le faire sans que ça dérange spécialement, elle finit par se dire qu'elle aurait mieux fait de pas avoir de scrupules. « Si c'était à refaire, je referais les choses différemment. » Au moins en ce qui concerne son secret, parce que pour le reste elle croit pas qu'elle ait grand-chose à regretter de son aventure, tant dans les liens qu'elle a noués que les choix qu'elle a faits et qui lui semblaient être les bons sur le moment. « Je sais pas, j'ai décidé de tenter ma chance sur un coup de tête, sans forcément réaliser les conséquences » elle explique en haussant les épaules. Elle n'a vu que le côté fun de la colonie de vacances, de deux mois tous frais payés où sa seule mission serait d'aller le plus loin possible et potentiellement en ressortir avec du fric. Même au sein du jeu, à l'exception de sa révélation, elle n'a jamais cherché à gratter l'attention des autres, et peut-être que si elle l'avait fait c'est elle qui serait en demi-finale. C'était juste pas quelque chose qu'elle éprouvait le besoin de faire, et encore maintenant elle ne comprend pas le côté ultra-médiatique du jeu et la face cachée qu'elle a découverte à sa sortie tellement ça lui paraît loin de ce qu'elle a vécu dans le chalet. Aera tente d'expliquer en quelques mots la culture dans laquelle elle a évolué toute sa vie, comme si ça suffisait à la définir, mais elle ne sait pas quoi répondre à Cami. Se conformer, c'est quelque chose qu'elle a toujours éprouvé le besoin de faire tout en s'en défendant. De la même façon qu'elle serait capable de se maquer pour le reste de ses jours avec un mec qu'elle aime pas, juste pour le délire mariage et gosses, elle aurait sans doute tenté de se conformer au standard établi par ses parents si elle avait pu retourner dans le passé. Mais elle ne voit pas pourquoi elle y serait mieux arrivée que la première fois, parce que le problème tient moins à ses choix qu'à ce qui les a amenés : elle n'était simplement pas au niveau. Aera, c'est une fille moyenne en tout, y a pas de remède à ça. « Je crois que je me contenterais juste d'apprécier l'époque où tout était plus simple. » Tout ce dont elle n'avait pas conscience en bonne gosse qu'elle était alors. Cami partage à la fois futur et passé, entre projets d'avenir et voyages avec Louis et elle glisse un sourire au commentaire du CV. « C'était quoi, le meilleur moment de tous ces voyages ? Ou ce qui t'a le plus marquée du moins ? » Histoire de comprendre où elle met le curseur, Cami. Un moment précis, une émotion, ou l'ensemble. « Non, pas vraiment » elle confirme. « Mais j'espère remédier à ça dans le futur » elle précise alors, parce que quand elle disait à Costa au bord de la piscine qu'elle avait envie de voir le monde, c'était pas une lubie vouée à disparaître. La différence, c'est qu'à présent elle a des personnes à aller voir à chaque endroit du globe.

_________________
Alone again with demons, and pain whiling
Guess that's why you left my island
It's too rough out here, the island's drowning.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: SALLE A REMONTER LE TEMPS-
Sauter vers: