Partagez
 

 floating w/louis (jeudi 13h)

Aller en bas 
AuteurMessage
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
floating w/louis (jeudi 13h) Empty
Message (#) Sujet: floating w/louis (jeudi 13h) — Mar 14 Juil - 21:45

Simple things
Always mean the most to me
Fruit stains
Mango in between your teeth

- @louis -
Les écouteurs dans les oreilles, elle se laisse porter par la musique lancinante qui crie dans ses oreilles. Le monde extérieur n’a plus tellement d’existence pour elle, alors qu’elle remue le contenue d’une casserole sur le feu. Elle tente de ne pas trop s’isoler Roma, mais elle a trop de choses dans la tête et elle voit bien que les autres le remarque assez facilement quand elle est en groupe. Gianni le premier, qui porte souvent un regard inquiet vers elle. C’est à ce moment là qu’elle affiche toujours son plus beau sourire, préférant garder ce genre de conversation pour l’intimité de leur chambre. Alors elle s’isole quand même un peu, usant de stratagème pour s’enfermer dans une bulle réconfortante. Elle se refait en boucle l’album de Raveena, qu’elle connait par coeur. Se remémorant avec nostalgie les petites silhouettes de ses gamines qui dansent sur « la musique de maman ». Ce midi elle a fait quelques préparations, essayant de faire des trucs indice glycérique bas, au cas où Micha voudrait piocher dans ses petites préparations. L’une de ses musiques favorite résonne dans ses oreilles, il ne lui en faut pas plus pour enchainer les petits pas de danse, la cuillère en bois pleine de dhal dans la main. Elle servira facilement de micro. Alors qu’elle entame un demi-tour sur elle-même l’indienne rencontre la silhouette inchangée de Louis. Peut-être est-il plus bronzé, mais à part ça c’est toujours le même avec son sourire moqueur en coin. Et Roma qui retient un rire alors qu’elle retire ses écouteurs et remet sa cuillère en bois dans la casserole. « C’est pas bien d’espionner les gens. » C’est qu’elle serait presque menaçante avec son petit regard en coin. Mine de rien, elle est bien contente de le revoir. « T’as déjà acheté Civet ? » C’est une question hyper importante, la première qui lui vient en tête. Parce qu’elle l’imagine bien l’avoir déjà dans un coin de chez lui, près à recevoir l’indifférence de Cami. Elle pose un regard nostalgique sur lui, elle aimerait revenir la semaine de leur première collocation, avec cette mousse à raser qui avait finit sur son visage. « Je me demandais, est-ce qu’on passe bien à la télé ? Je parie qu’on est trop beaux. » Elle hoche a tête à la positive, ça ne peut pas être autrement. « Elle a pleuré Cami quand elle t’as vu ? » Elle imagine que non, mais c’est juste pour voir si elle fait des progrès niveau gestion de ses émotions pour les trucs important, comme le retour du mec qu’elle aime.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
floating w/louis (jeudi 13h) Empty
Message (#) Sujet: Re: floating w/louis (jeudi 13h) — Mer 15 Juil - 15:03

« Je ne fais qu’admirer le spectacle. » il débarquait juste boire un coup lui, Roma lui imposait un show de danse lip-sync alors forcément ça l’amusait un peu mais il se dédouane de tout espionnage. Il ricane lorsqu’elle évoque Civet, la réponse s’imposant d’elle-même. « Non. » Il en avait presque oublié cette histoire de lapin tellement tout était allé vite. A l’intérieur une semaine semblait être deux, mais à l’extérieur c’était l’inverse. Le temps filait à toute allure lorsque la réalité les giflait à la sortie. « J’aurais dû lui trouver une garde et imagine Jill en nounou, il serait déjà mort le pauvre. » Il préfère ne même pas imaginer la catastrophe, elle n’aurait ni imprimé son prénom ni son existence et l’aurait laissé dans un coin voir même l’aurait libéré histoire d’être tranquille. « Oui vous passez bien, tous plus beaux qu’en vrai. Pour un peu on remarque pas les boudins. » Une banalité. Tranquillement il ouvre le frigo pour y attraper l’eau mise au frai, passant un œil par-dessus son épaule pour checker la réaction de Roma. « J’rigole. » il précise quand même, parce qu’il avait compris depuis le temps que son sarcasme n’était parfois pas reconnu à sa juste valeur. « C’était mims aussi, le moment où tu t’es excusée auprès de Rosa de devoir la nominer. » il ajoute dans un petit sourire en coin en s’appuyant contre le plan de travail, se plaisant à la mettre dans le dur sur cette déclaration qu’elle avait faite la semaine des binômes, soit sa dernière. Il s’était trouvé comme un con devant le clip que lui avait mis devant les yeux une Jill hilare. « J’espère que tu t’en veux de m’avoir fait sortir. » il titille un peu sa culpabilité là. Ça l’amuse maintenant qu’il est complètement détaché de ce système de venir gratouiller sur le sujet sensible. Bien que tout ça soit révolu avec les demis après deux mois sans couper du jeu les candidats encore en liste avaient encore la tête prise dans le jeu, prenant bien plus au sérieux ces histoires de nominations que ceux déjà éliminés. Roma elle lui demande si Cami a pleuré pour leurs retrouvailles après une semaine de séparation et ça lui fait éclater un rire. Faut qu’ils arrêtent. « Non pourquoi ? » Cam et Louis ils ne s’étaient pas vus ni donné de nouvelles pendant six mois alors une dizaine de jours à peine ça ne les chatouillait même pas. « C’est elle qui me fait pleurer. » il déclare comme une victime dans un soupçon de vérité pour autant tout à fait valable dans le sens inverse. S’il s’agissait d’eux deux les larmes ne se justifiaient que par des situations extrêmes ayant brisé leur équilibre par le passé. En ce qui concernait les chouineries de Cam parce qu’elle se coupait un doigt ou parce qu’il bafouait son obsession bactérienne aigue c’était autre chose. « Tu sais Cam elle n’est pas fragile. Juste capricieuse. » L’israélienne elle était subtile, beaucoup trop compliquée pour un jeu où chacun se voyait affublé d’une étiquette, tellement qu’ils lui avaient attribué la mauvaise pour le plus grand divertissement de Louis. « Elle pétait le feu en me retrouvant quand elle rentrait de week-ends avec ses copines. » il lâche en haussant les épaules avec un petit smile traduisant l’amusement de sa private joke. La semaine qui venait de s’écouler c’était ni plus ni moins le même schéma, la seule variable étant son retour à lui auquel elle se devait de croire. « Toi par contre t’es sensible. » il constate tranquilou en haussant les sourcils, décollant son index de son verre pour le pointer vers elle. « Ca se passe comment l’idylle à l’italienne ? » il questionne tranquillement en se retenant d’émettre un jugement sur son grand ami Gianni. Enfin quoi que. « Fallait le dire que ton truc c’était les phrases d’accroche type La Séduction pour les Nuls. » Gratuit. Comme d’hab. « Je sais grave faire aussi et en plus je suis beaucoup plus réactif, il fallait me demander Roma, je me suis senti bafoué et friendzoné. » il sort sa panoplie du dramaturge italien de nulle part, Louis il est un peu surexcité depuis son retour du vrai monde.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Roma
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12051-romahttps://www.throwndice.com/t12053-roma 
floating w/louis (jeudi 13h) Empty
Message (#) Sujet: Re: floating w/louis (jeudi 13h) — Lun 20 Juil - 22:02

Bien sûr il débarque au bon moment. Quand Roma se dandine tranquillement, les écouteurs bien fixé à ses oreilles. Il ne fait qu’admirer le spectacle. Elle proteste d’un long sifflement. Avant de le noyer sous un tas de questions. Est-ce qu’il a acheté Civet ? Non. Pour des raisons plutôt logique. Il parle de Jill en gardienne de l’animale et l’indienne affiche un petit sourire sur son visage. « Ou bien il aurait réellement finit en civet. » Au choix. D’ailleurs Jill elle revient pas elle ? C’est bon elle a comprit qu’elle était trop bien pour eux ? Non, ça elle en est déjà persuadée. « Je pensais revoir miss grincheuse, elle est tombée amoureuse d’un de tes potes à Ajaccio ? » Hypothèse plus ou moins crédible. Elle affiche un regard faussement outré face à sa petite vanne sur les boudins. « Pfff. » Elle proteste simplement dans un petit sourire. Bien sûr il blague et quand bien même elle ne l’aurait clairement pas prit pour elle, se sentant assez bien dans son corps pour encaisser ce genre de critiques pas du tout constructives. La suite est moins charmante, elle affiche une grimace désolée sur son petit visage. Là encore elle sait bien qu’il veut juste titiller sa culpabilité Roma et il sait que c’est plutôt facile d’aller sur ce chemin avec elle. Bien sûr elle a conscience du truc, mais ça l’empêche pas de déceler une part de vérité dans ce qu’il dit. Ça se trouve il est traumatisé parce que Roma n’est pas venu s’excuser auprès de lui. Mais  pour ça il aurait fallut qu’il soit dans le jacuzzi où elles ont signé leur pacte de sang. Elle soupire. « Je t’ai pas fais sortir. » Elle tempère, parce que si elle avait été toute seule à le nominer il n’aurait pas garni le banc des nominés cette semaine là. « Tu sais moi, j’aurais pas été contre le faite que les nominations ne soit pas obligatoires. » Elle ajoute d’un air amusé. Et d’ailleurs elle est bien contente que cette semaine ce soit plus d’actualité. Elle va s’excuser Roma, parce que c’est le jeu. Et puis il est certainement au courant qu’ils se sont un peu rapproché tardivement ces deux-là et qu’il était un peu le nom facile à mettre jusqu’au jour où ils se sont trouvés des arômes crochus. « Je t’ai pas nominé par plaisir. » Elle termine sa petite justification ici, parce que c’est clairement suffisant non ? Et puis à quoi bon revenir là-dessus aujourd’hui ? Une chose qui ne peut être défaite. Alors elle enchaine sur Cam et sa question est accueillie par une petit rire. Bien sûr il n’a pas le contexte, à moins que son regard soit tombé sur la séquence où toutes les deux elles parlaient de sa non-capacité à pleurer pour les choses importantes. Et lui, il est important. « T’as pleuré dans l’avion quand tu l’as quitté ? » Non non, elle ne fait pas une fixette sur les larmes des gens. C’est juste sa curiosité qui parle, pour comprendre son degré de sensibilité. Parce qu’au sa place, Roma elle aurait pleuré trois ans. « Je sais bien. » Qu’elle n’est pas fragile la française. En tout cas beaucoup moins qu’elle pourrait le laisser croire, avec ses petites crises quand elle se coupe en faisant à manger. « Je sais aussi qu’elle contient beaucoup ses émotions quand c’est important. » Enfin, elle va pas lui apprendre les choses sur sa meuf, il le sait aussi bien qu’elle. Il lui raconte que dans leur vie à l’extérieur elle était toujours en forme quand elle le revoyait après un long week-end avec ses copines. « Tout est différents ici, le huis-clos et tout. Elle aurait pu lâcher prise. » C’était possible non ? Mais ce qui compte c’est qu’elle soit heureuse de le revoir et pas le faite qu’elle gère trop ses larmes. Elle par contre ? Sensible ? Elle lâche un petit rire. « Pas du tout. J’ai juste plus de filtres au niveau de mes larmes, j’ai beau me concentrer ça part tout seul. » Elle mime un océan de larme qui se déverserait sur ses joues satinées. Elle ricane. Clairement oui, elle est sensible Roma. Ou du moins elle laisse parler ses émotions sans honte, parce qu’elle était beaucoup trop dans le contrôle avant, dans la peur d’éteindre jugé faible. Et elle a beau avoir pleuré plus que certains ici, elle n’en est pas moins forte Roma. Bien sûr il finit par lui parler de Gianni. Elle fronce les sourcils. Elle s’attend au pire, vu qu’il ne le porte pas dans son coeur. « Mais Louis, je savais pas que tu étais dispo. Tu sais bien que ça aurait tout changé sinon. » Elle se lance dans un mélodrame de son genre, une vraie dramaturge elle aussi. Un petit rire au creux des lèvres. « Désolée d’avoir brisé ton petit coeur. » La main sur le palpitant et tout. « Mais oui, ça se passe bien, non pas que ça t’intéresse plus que ça. » Elle finit par lui répondre quand même, pour la forme, un petit clin d’oeil en prime.

_________________
“Holy as the sunrise Clear as the water. I was so naive To think a man could be stronger than me. I am stronger, stronger.”
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme et les gendarmettes [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Gendarme en balade [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: CUISINE-
Sauter vers: