Partagez
 

 watergun (jeu 13:00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
watergun (jeu 13:00) Empty
Message (#) Sujet: watergun (jeu 13:00) — Mer 29 Juil - 0:48

@Lejla
Depuis la révélation des secrets il s’est entretenu rapidement avec Lejla sur le sujet, lui qui avait tellement no clue qu’il en était venu à l’imaginer victime d’un réseau de prostitution infantile. Carrément. Il avait été surpris de ce qu’il en résultait vraiment, d’abord parce qu’il ne connaissait pas le phénomène de base et ensuite, et surtout, parce qu’elle portait un message qui se rattachait à un sujet polémique mondial. La réélection de leur teubé de président c’était tout un délire, même eux ils en entendaient parler de leur île. Il la trouve courageuse, Lejla, d’avoir scellé son destin avec sa participation. Plus que ça, elle s’était poussée à faire un choix et tout s’éclairait soudainement sur son histoire de mariage qu’il avait amorcé dès la deuxième semaine perchés sur les toits. Il trouve ça dingue cette façon de s’ouvrir le monde, elle peut tout faire à l’heure actuelle. Absolument tout. Ça le passionne Louis les gens qui sont en pleine réorientation. Armé d’un pistolet à eau jaune fluo, le gros que Maci lui avait une fois rapporté en exposant son idée d’une bataille d’eau, il s’avance tranquillement vers une Lejla qui déjeune au soleil. Il pointe son gun, tire à bout portant en laissant le jet d’eau épuiser sa puissance. « Tu préfères élever des coqs de combat aux Philippines ou ouvrir un temple du catch de nains en Thaïlande ? » il demande le plus naturellement du monde. Depuis qu’il n’y a plus aucun secret pour mystifier toutes les conversations, et surtout depuis qu’il n’est plus en jeu, Louis il se laisse complètement aller à sa légèreté chronique. Un bat les couilles complet, entre autres. « Tu sais que tout est possible là. » il note comme s'il attendait une réponse sérieuse, prenant place en face d'elle en gardant l'engin entre les mains. « C'est bon ? » il demande avec un mouvement de menton pour désigner l'assiette qui a subit quelques éclaboussures. « T'sais que tu viens quand tu veux dès que t'as besoin d'un pied à terre. » D'un repère. Peu importe. Eux ils ont grandit et vécu en Europe toute leur vie, ils peuvent l'orienter sur plein de choses et surtout lui offrir de la sécurité. « C'est la mif maintenant. » il pointe son arme factice en fermant un oeil, menaçant de tirer à nouveau pour la tremper un peu plus.  « Vas-y rac c'est quoi les projets. »

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Lejla
Voir le profil de l'utilisateur  https://www.throwndice.com/t12066-lejla 
watergun (jeu 13:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: watergun (jeu 13:00) — Jeu 30 Juil - 22:32

Elle ne devrait même pas se questionner sur l’identité de celui qui vient brimer sa quiétude alors qu’elle s’est posée pour manger son déjeuner. Elle lève les yeux de façon loin d’être impressionnée par son manège de gamin à Louis avec son gros pistolet à eau. On voit clairement qu’il y en a un qui se fait chier et qui ne sait plus quoi faire de son temps. « Je peux t’aider ? » elle siffle, démontrant finalement un signe d’amusement dans le regard. Ça lui en prendrait plus qu’un peu d’eau dans le visage pour perdre son sang-froid. À vrai dire, Lejla ne se souvient même pas de la dernière fois qu’elle a réellement élevé la voix. Puis, il lui sort le truc le plus wtf de la semaine, du mois même. « Sérieux, il faut qu’on te sorte d’ici, t’es vraiment sur le point de virer complètement fou. » elle remarque en étouffant un rire face à ce questionnement existentiel d’une grande importance. Lol. Parce qu’il met l’emphase sur le sérieux de la chose. « Tu crois que je vais insulter Rosa si je dis le combat de coqs aux Philippines ? » pas que ça lui ferait modifier sa réponse pour autant. C’est délicat, parce qu’elle s’est toujours considérée comme l’amie des animaux, Lejla. Mais d’un autre côté, elle n’a pas envie de se mettre à dos la délégation des nains adeptes de l’émission qui les regardent peut-être à l’instant même. Elle ne sait pas ce qui est pire, la question, ou le fait qu’elle réfléchisse sérieusement à celle-ci. « Toi tu ferais quoi ? » quelque chose lui dit qu’il opte pour le temple de catche en Thaïlande. Il la nargue face à son repas détrempé, et telle une Birdie bien blasée, elle lui offre son doigt d’honneur pour toute réponse. Il ne peut pas lui en vouloir, elle a appris de la meilleure dans le domaine. Non mais c’est bon, elle ne pas manger son restant de pastas dans ces conditions. « C’est tout Napule qui devrait être insulté d’avoir gaspillé un aussi bon repas. » elle se permet de commenter avec une certaine gravité ironique. Elle repousse l’assiette devant elle avant de reporter son attention sur Louis qui se montre finalement sérieux. « Je sais, Cami m’a dit la même chose. J’apprécie beaucoup et je vais définitivement prendre l’offre éventuellement. » for sure. Mais pas maintenant, parce qu’elle a l’impression qu’elle doit voler de ses propres ailes pour l’instant. Elle doit se retrouver, planifier, essayer de voir comment évolueront ses plans. « Je dois mettre un peu d’ordre dans tout ce bordel d’abord. » c’est beau d’en parler comme ça, mais elle a des trucs légaux à régler, autant au niveau de son statut d’immigrante illégale, que pour ses parts de propriété du ranch. « Et rien qui ne concerne le démantèlement d’un réseau de prostitution. » elle fait remarquer, un peu pour se payer sa gueule, même si elle est d’accord qu’elle ne lui avait pas laissé beaucoup d’indices pour le coup. « Mais après, on voyage. » elle dit on, parce qu’elle l’inclut dans le plan. Avec Cami, et Jill. Elle se les imagine bien, tous les quatre à se retrouver en terre inconnue dans la prochaine année pour vivre une nouvelle aventure. Y’avait rien d’impossible là-dedans. Elle tend la main pour lui retirer le jouet des mains, tout aussi gamine que lui. Ils avaient toujours eu cet effet, l’un sur l’autre, à faire rabaisser leur maturité de quelques années. « Bon sinon, c’est maintenant que t’avoues que tu m’as un peu utilisé pour troller Cami au début ? » elle le provoque, maintenant que c’est elle qui a le pistolet à eau dans ses mains. Elle n’a jamais douté de sa sincérité, mais elle comprend maintenant pourquoi elle se retrouvait au top de sa popularité et cité dans toutes les chroniques possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
watergun (jeu 13:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: watergun (jeu 13:00) — Ven 31 Juil - 0:43

« J’te jure, j’en peux plus. » il confesse parce qu’il a l’impression d’être déjà cinglé de base pour être revenu s’enfermer deux semaines de plus ici. Lejla elle était bien placée pour s’illustrer à quoi ressemblait sa vie à l’extérieur et ce qui lui manquait terriblement. Le chalet à l’heure actuelle il s’apparentait à une prison après une semaine de convalescence à la plage. « Pourquoi ? C’est une réalité. » Il hausse les épaules par désintérêt total, les combats de coqs c’était culturel là-bas alors il ne voyait pas trop où était l’insulte. « Ok combat de coqs alors. Moi ... mh. » Formuler les combats de nains c’était un peu compliqué, il avait visité l’extérieur pour comprendre que la moindre de leurs paroles ici était amplifiée de l’autre côté alors il préfère s’éviter un scandale l’air de rien surtout à l’heure de l’inclusivité. « Bangkok c’est sympa. » ou comment esquiver une question sans vraiment le faire. Lejla elle lui offre son majeur sauf que Louis il trouve ça un peu fade alors clairement ça ne l’impressionne pas. « Il te manque quelques carats, j’ai été habitué à mieux que ça. » Il lui offre son air le moins impressionné du monde l’air de constater le manque de standing du geste. « Tu vas pas t’y mettre toi aussi. » il menace de son courroux lorsqu’elle l’inculpe pour insulte à Napule. « Il va falloir m’expliquer comment vous avez tous été matrixés. » C’était encore un truc qui lui échappait, ça, la mozzarella mania. Il pause un peu pour considérer sa réponse à son offre de voyage. « Définitivement prendre l’offre éventuellement… » il répète dans une certaine lenteur pour mettre en lumière la suite. « T’es consciente que ça ne veut absolument rien dire. » Pas assez clair pour lui ce genre de réponse. « Définitivement ou éventuellement ? » Il faut trancher. « Tu vas te battre pour ta civilité américaine ? » Il demande car il a bien compris le message de Lejla en revanche il n’est pas sûr d’avoir toutes les clés de sa motivation personnelle. « Tu es partie en te disant que t’y reviendrais ? Ou c’est un chapitre de ta vie que tu es prête à laisser derrière toi ? » Il demande avec toute sa curiosité avant de lâcher un rire sur la référence à son idée toute pétée à lui. « On pouvait tout imaginer hein. » Franchement c’était hyper vague pour lui le secret de sa pote. Louis ça le faisait kiffer de parler de voyages sans même savoir s’il en aurait l’argent, c’était son échappatoire et sa carotte, celle qui l’aidait à avancer. Il proteste rapidement lorsqu’elle lui vole son gun, tentant de le récupérer dans un geste d’espoir avant de se raviser au fond de sa chaise. « Archi chaud. Tu veux faire quoi ? » Il avait déjà son idée concernant son voyage love to love avec Cami mais pour le reste il pouvait se projeter n’importe où. Il fronce un peu les sourcils Louis, surpris par la remarque qu’il n’a pas vu venir et qu’il n’apprécie pas des masses pour la remise en cause de son intégrité que ça représente. « Pas du tout. » il affirme dans une certaine sècheresse pour bien remettre les choses à leur place. « Je n’utilise pas les sentiments des gens pour me servir. » Que ce soit bien clair là-dessus car il y avait mis un point d’honneur. « Je comptais vraiment pas me remettre avec elle en débarquant ici. J’avais vraiment la haine contre elle. » Louis au début il ne songeait à aucune variable, déterminé dans l’idée de la troller jusqu’au bout. Le troll ultime aurait été de flirter délibérément avec d’autres pour la faire disjoncter un bon coup mais il s’en était vite senti incapable pour les raisons citées au-dessus. « Ca m’a même pas traversé l’esprit. » Parce que ses classements ils visaient simplement à éliminer Cami de l’équation, il n’avait même pas été jusqu’au bout en n’ayant pas le cœur à lui attribuer de haches. Il faisait dans l’ignorance, pire offense possible envers l’israélienne. Quant à leur feeling naturel il n’avait rien faké. « Même sur le toit, si c’est de ça dont tu parles. Sur le coup quand elle a débarqué ça m’a amusé parce que j’me suis dit que c’était du grand Cam et honnêtement ça m’a aussi fait chier parce que pour moi elle n’avait plus le droit à ce genre d’action, tu vois. » Et ça l’avait saoulé cette perspective d’être le mec qui s’immisce entre les meufs pour foutre la merde. La flemme, vraiment. « Mais quand ils ont révélé mon classement, j’étais bien content que ce soit toi en n°1. » il ajoute tout de même avec son sourire de petit con qui a gagné la partie.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: TERRASSE-
Sauter vers: