Le Deal du moment : -39%
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
Voir le deal
73 €

Partagez
 

 unit.

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
unit. Empty
Message (#) Sujet: unit. — Sam 26 Déc - 21:43

Ils sont loin les doutes sur leur après. Si la fin de l’aventure s’était entachée de quelques inquiétudes, ces dernières s’étaient dissipées aussitôt Hallstatt derrière eux. Titillé dans sa fibre entrepreneuriale, Louis s’était pris d’un total dévouement au business de leur vie. Il avait compris que leur notoriété pouvait les porter au-delà de ce qu’ils avaient osé imaginer, embarquant La Casa Rosada sur la voie de la rentabilisation express. Il avait développé tout un système huilé de façon à continuer le développement de la boutique, y passant la majeure partie de son temps, tout en gérant les réseaux sans que leur vie personnelle n’en soit trop impactée et incluant @Cami qui devait elle aussi trouver sa place dans ce projet de vie à deux. Au-delà de toutes les questions existentielles que ça pouvait entrainer, Cam se retrouvait régulièrement avec quelques trucs entre les mains avec l’ordre de poser. L’instagrameuse du dimanche se voyait se faire expliquer qu’ils en obtiendraient un virement à trois zéros afin qu’elle accepte le deal et dégaine son plus beau sourire. En principal supporter autoproclamé, Louis étant le premier à clamer et admirer la beauté de sa belle, les photos étaient généralement vite faites et envoyées dans la foulée à l’agence qui s’occupait de tout ce bordel auquel ils accordaient un mince intérêt. La fin d’année était arrivée sans qu’ils ne la voient réellement venir, pris dans le tourbillon des retombées de Thrown Dice. Si tout roulait professionnellement, ayant même engagé un vendeur en cdi pour la boutique, personnellement ils demeuraient envahis de questions sans réponses. Les fêtes de fin d’année venaient ressasser leur éternelle problématique éclairée par la lumière nouvelle de l’honnêteté, posant-là le questionnement d’une tolérance de l’autre par leurs familles respectives. Du côté de Louis c’était clair, Cami ne faisait plus l’unanimité. Quant à elle… après une longue stagnation la surprise était venue d’un de ses frères. Le même auprès duquel Cami lui avait soudainement prêté une proximité pour justifier un de ses mythos pendant l’aventure. Haïm s’était pointé à Ajaccio depuis maintenant une semaine et il avait soulevé un point impensable pour Louis : bien s’entendre avec un Abraham autre que son baby. Squattant leur maisonnée, sa présence avait apporté une énergie nouvelle. Ayant d’abord jeté un froid suite aux aprioris apportés par TD (le troll de sa sœur, il avait moyennement apprécié), les premiers contacts glaciaux avaient vite laissé place aux apéros autour d’anecdotes, à une alliance faisant de bébé Cam leur cible favorite et à quelques privates jokes. Louis ça le gonflait d’espoir concernant le reste de la famille, persuadé que Cam exagère à mort son statut de pestiférée comme la boudeuse dramaqueen qu’elle est. Haïm parti pour le week-end, Louis il avait forcément prévu tout un programme. Ce soir c’était dîner romantique -sans doute qu’il commanderait tout simplement un uber eats- alors il carbure pour terminer de répondre à ses mails avant de se consacrer pleinement à sa belle. Refermant son pc, il cherche sa douce qu’il trouve sur le canapé et, en silence s’approche d’elle pour plaquer ses mains sur ses épaules dans le but de lui provoquer un sursaut. Ça lui arrache un ricanement, forcément, et il amorce toute râle en s’abaissant et glissant ses bras le long de sa clavicule. « Mon bébé. » il pose un baiser sur sa joue et relâche sa prise, passant par-dessus le dossier pour atterrir près d'elle. « Le week-end peut commencer. » Il sourit, s'approche et pose un baiser sur ses lèvres. Lui il sait très bien comment il veut commencer ces deux jours qui ne sont consacrés qu'à elle. Qu'à eux. « Maintenant que ton ignoble frère est parti. » il se fou de sa gueule, cringeant un peu avec une grimace de dégoût au bord des lèvres. D'ailleurs il la voit bien là, Cam, jouer la princesse et résister à l'attirance de son corps contre le sien. « Quoi ? J'ai fait quoi ? » Ouais il la connait cette tête, celle de la fille qui a quelque chose à lui reprocher alors que lui, comme d'hab, il débarque pas du tout averti d'une quelconque connerie/maladresse.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Cami
Voir le profil de l'utilisateur   
unit. Empty
Message (#) Sujet: Re: unit. — Mar 5 Jan - 21:32

La vie avait repris rapidement son cours après l’aventure, Cami avait réintégré la Corse comme si elle ne l’avait jamais quitté. Les seuls vestiges de leur séparation restaient les partis pris de certains de leurs potes dont l’attitude avait sensiblement changé. Mais Cam, elle s’en accommode sans mal de son 2 vs le monde, son essentiel étant toujours in love d’elle et réciproquement, le reste est particulièrement négligeable à son sens. La seule chose qu’elle n’avait pas planifié dans sa petite boîte crânienne de joueuse d’échecs était l’arrivée surprenante de son grand frère. Elle s’était d’ailleurs demandé si ce n’était pas parce qu’elle avait pas mal mytho sur son dos pour s’inventer des anecdotes afin protéger son secret. Il n’empêche que la parisienne subit littéralement le séjour de son frère. Si au début, l’israélienne était contente de pouvoir renouer sans avoir à trop forcer, elle en était devenue ridiculement jalouse, mais toujours digne bien sûr. Jalouse des fous rires des deux abrutis ensemble. Elle s’est donc posée en pleine grève de la faim débutée il y a une heure sur le canapé en attendant que Louis lâche son rôle d’entrepreneur là. Elle sursaute malgré elle, les sourcils se froissant d'eux même. « C’est quoi le programme ?  » pour te rattraper, sous entendu bien sur. Cami, elle se raidit exagérément à son contact pour lui faire comprendre qu’elle boude, ayant l’intelligence émotionnelle d’une adolescente, c’est pour cela qu’ils sont parfaitement assortis à ses yeux, tous les deux. Elle se laisse quand même embrasser, faut pas pousser, la môme aime toujours gratter son affection. Louis a l’audace de lui demander ce qu’il ne va pas, ses opales claires le toisent, le silence s’étiolant pour lui laisser le temps de corriger son affront. Ses traits sont suffisamment expressifs pour traduire son petit courroux royal de princesse pourrie gâtée d’Ajaccio. « Je choisis ma future robe pour votre mariage à tous les deux, votre complicité … saute aux yeux » elle glisse, les mots lui écorchant les lèvres en signe de haute trahison. Elle se redresse sous l’effet de ses mots, pivotant vers lui sachant très bien qu’il la prend jamais au sérieux à voir son petit smile là. « Je te rappelle que jusqu’aux dernières nouvelles, t’es sensé finir ta vie avec moi alors merci de ne pas créer un gang avec mon propre sang pour m’exclure de vos délires » elle siffle, choisissant ses mots pour le faire cringer avec une délectation palpable. Cami, ça lui arrive souvent de vouloir le tendre sur l’avenir, parfois elle débarque en plein brossage de dents pour lui demander combien d’enfants il veut de la façon la plus random qui soit simplement pour capter ces secondes où il est un peu crispé/en flottement. Ça n’a pas de prix. « Déjà je t’ai pardonné pour ton futur nouvel an avec tes potes anti-Cami mais là… » elle commence, le seum en arrière goût parce qu’elle lui en demande énormément à Louis. En guise d’excuse sur un ton légèrement minaudant ou enfantin, au choix : j’exige simplement de ceux que j’aime. Pour elle, ce délire de retour à Paname pour un 31 bien arrosé avec ses potes qui étaient passifs agressifs avec elle, ça restait un gros sujet. Mais pour le coup, l'enfant se dit qu’elle peut tenter de squatter une soirée avec ses soeurs en plan D comme désespoir. « D’ailleurs tu m’as proposé de t’accompagner ou pas ? Je ne sais même plus » ça, c’est faux, Cami retient toujours ce genre de détails qui lui sert à donner de la force à ses argumentaires façon mémoire absolue pour l’inutile. Là, elle veut juste qu’il se souvienne qu’il n'ira pas teuffer sans elle. Au moment de l’annonce, elle lui avait demandé façon caprice de l'instant qu’elle voulait être sa première personne pour 2021, dans tous les sens du terme. « …mais là, maintenant, c’est de la haute négligence » elle lance le chef d’accusation : Louis ne s’occupe plus assez d’elle depuis qu’Haïm est là, pire, ils se liguent contre elle façon amitié contre un ennemi commun. « En plus tu sais très bien que les périodes des fêtes, c’est un moment très traumatisant » elle amène, parce que ça avait été un sujet récurrent de discordes entre eux concernant sa religion à elle et sa nonchalance concernant les repas de famille et tout ce bordel. Elle finit par s’affaler sur le canapé, déposant les jambes sur les genoux de @Louis, épuisée par cette semaine avec ses deux mortels.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Louis
Voir le profil de l'utilisateur   
unit. Empty
Message (#) Sujet: Re: unit. — Mer 10 Fév - 12:36

Dans la tête de Louis les choses sont très simples, toujours. Même au sein d’un jeu dont le huis clos avait rendu la plupart d’entre eux zinzins il avait réussi à conserver son pragmatisme particulier, celui-là même qui n’avait de cesse de se confronter aux caprices d’une @Cami vexée. Il le sent directement lorsqu’il se glisse contre elle, prêt à lui consacrer toute son attention, et qu’il n’a pour réponse qu’une statue de glace. Cam c’est une demande d’affection constante alors il sait, Louis, qu’il récolte les fruits d’un acte manqué. Habile, il balaie d’un baiser le reproche masqué dans la question, le programme étant juste de s’aimer tranquillement. Simple, basique. Sauf qu’avec Cam c’est pas simple, basique, lorsqu’elle décide de lui faire comprendre qu’il l’a agacée. Il ne capte pas bien le parisien, toujours à côté de la plaque concernant ses mauvais moves, jamais averti en temps et en heure. « Quoi ? » il recule le menton dans la confusion, sourcils froissés, regard verrouillé dans le sien. Il capte, là, qu’elle lui fait une scène et la raison lui fait vite esquisser ce sourire à la fois amusé et moqueur qu’il a tant affiché devant le monde entier. « J’y peux rien si Haïm est un coup de foudre. » Bien sûr qu’il enfonce le couteau dans la plaie, ses paroles concordant totalement avec la complicité aussi agréable qu’inattendue née avec son frère. Ses mythos ayant été les premiers à leur inventer une proximité avant même que ce ne soit le cas. « T’es jalouse ? Tu veux te marier maintenant ?» il roucoule, taquinant sa joue du bout de son nez avant qu’elle ne se retourne. Shit is getting real mais Louis, lui, ça ne fait qu’agrandir son sourire. Il est de trop bonne humeur et elle le sait, Cami, que lorsque c’est comme ça rien ne peut l’atteindre et qu’elle va s’épuiser pour rien. La dramatisation de Cam lui explose un rire tandis qu’il resserre son étreinte autour de sa taille pour la ramener vers lui. « Je ne savais pas que m’entendre avec ton frère ça rentrait dans la catégorie haute trahison. » TD leur avait apporté l’évolution contre laquelle ils butaient, ce discours il avait une saveur nouvelle. La projection de leur eux dans l’infini temporalité, Louis il adorait ça autant que la vision d’un futur aussi lointain le faisait cringer. Et il aimait tout autant recevoir son frère dans leur cocon, écouter les anecdotes de l’enfance de Cam articulées par un autre, comprendre un peu mieux son bout d’elle qu’elle avait mis tant d’énergie à cacher. « C’est de ta faute t’as déclenché la prophétie. » qu’il balance en faisant allusion aux racontars de l’israélienne pour flouter leur relation aux yeux des candidats. « Il est pas si diabolique que le portrait que tu m’en avais fait. Drama queen. » qu’il balance en haussant un sourcil, le regard dans l’attente d’une réaction. Il se marre parce qu’il sait ce terme va être reprit et réutilisé contre lui. « Ca n’a rien à voir. » il défend, desserrant son étreinte, tout à coup plus sérieux sur la question du nouvel an. Et évidemment elle en rajoute Cami, parce qu’elle tartine son statut de victime bien généreusement sur sa culpabilité à lui. Ca le dresse, Louis, et lui aussi il devient un peu plus froid lorsqu’elle évoque la possibilité -inenvisageable- qu’il l’ait laissée de côté. « Qu- ! Cam t’abuses ! C’est évident non ? Qu’on y va ensemble. » c’est évident mais il en rajoute, histoire de caler les phrases compte double qui la désamorcent. « T’es pas obligée si ça t’emmerde on peut trouver une solution. » et ça l’emmerderait bien qu’ils en trouvent une, parce que lui il n’envisage rien d’autre que de retrouver sa bande de potes pour le nouvel an. Rien d’autre sauf le fait d’être avec elle. « Franchement là t’exagères de ouf. » Il commence à se chauffer, Louis, vexé comme un poux. « Tout ça parce qu'on se marre bien ensemble ? Des fois franchement Cam… » ça le gonfle, ouais. « T’es mon centre de gravité, tu le sais. » il se reprend avec une phrase bien cringe qui aura deux effets volontaires : lui donner ce qu’elle veut, et lui prouver que c’est too much. « T’es mon amour, ma raison de vivre. Mon air vital. Ma bénédiction au quotidien. » il s’emballe, ses mains aussi alors qu’elles se dressent vers le ciel, paumes tournées vers lui. Et il se marre, Louis, conscient de provoquer l’enfant. Elle amène le sujet des fêtes et ça le calme un peu, plus sérieux sur le sujet qui l’a toujours intéressé. « Tu veux aller les voir ? » il demande en vrillant ses billes sur elle, ses mains se calant naturellement sur ses jambes calées sur lui qu’il caresse du bout des doigts. « Haïm peut arrondir les angles non ? Ils seront peut-être plus réceptifs avec un avis interne. » Enfin il imagine, parce qu’après ce qu’ils ont montré devant les caméras il imagine que l’ensemble de la mif y a trouvé un super prétexte pour le détester. « Après, bon, comme tous les Abraham tombent amoureux de moi ils vont peut-être s’inquiéter d’avantage. » il crâne, son petit pic d’agacement redescendu aussi vite qu’il était monté.

_________________

bonjour bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
unit. Empty
Message (#) Sujet: Re: unit. —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: L'Europe-
Sauter vers: