Le Deal du moment : -41%
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony ...
Voir le deal
129 €

Partagez
 

 a bit late. (28.07 - 02:00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Marilyn
Voir le profil de l'utilisateur   
a bit late. (28.07 - 02:00) Empty
Message (#) Sujet: a bit late. (28.07 - 02:00) — Dim 28 Juin - 2:34

FT. MO
d'habitude, je vais au lit à onze heures. alors vous imaginez bien qu'avec un ou deux verres dans le nez et une heure bien plus tardive de retour à une chambre, les choses ne sont pas toujours facile. mon genou me fait mal, ma valise est lourde (même à trainer) et y'a peu d'éclairage. alors ça devient franchement compliqué de se dire que oui, nous allons enfin pouvoir aller nous coucher. je bâille, sans mettre ma main devant ma bouche parce que je risquerai d'éborgner l'un de mes camarades de cottage au passage. si je lâche la canne, je tombe. si je lâche la valise, elle tombe. alors le choix le plus évident est de ne rien lâcher du tout. mon regard se tourne vers l'homme que Gina m'a montré un peu plus tôt en prétendant qu'il est génial. j'aimerai vraiment que ce soit le cas, parce qu'aujourd'hui, nous allons partager un même logement, tout de même. « Mo, je me souviens de ton prénom. Gina me l'a dit tout à l'heure et je n'ai pas assez bu pour ne pas m'en souvenir. », et je n'ai pas encore Alzheimer, heureusement. et même si cette pensée m'aurait permis de faire une nouvelle blague, je compte bien la garder pour plus tard. lorsque je connaîtrais mieux les candidats, histoire d'éviter de raviver de mauvais souvenirs chez certains ou des plaies non refermées. c'est vrai, c'est tellement courant comme mal. « elle a dit que tu étais génial, alors j'espère que tu ne me décevras pas. », je lance, dans un léger rire, avant de lui faire un clin d'oeil. « surtout que si ça ne te dérange pas, j'aimerai autant profiter de cette information pour te demander si, par hasard, tu pouvais partager ma chambre. », encore plus vite qu'à un speed dating, cette émission ! « promis, je prends moins de place qu'il n'y paraît, je ronfle peu et je n'oserai pas te violer. », quand même. autant le rassurer tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Mo Sharif
Voir le profil de l'utilisateur  http://madebyumita.tumblr.com 
a bit late. (28.07 - 02:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: a bit late. (28.07 - 02:00) — Lun 29 Juin - 0:14

Le rythme de sommeil de Mo en avait connu des vertes et des pas mûres au cours de la dernière décennie, a tel point que désormais se coucher tard ou se coucher tôt, se lever tard ou se lever tôt, il était plus ou moins rôdé à n'importe quel caprice auquel le soumettaient son organisme et son emploi du temps. C'était donc bien plus pour faire comme tout le monde que par réelle sensation de fatigue qu'il s'était lui aussi mis à chercher après son cottage, le cottage Edwige, Headwig, Eadwing ... Bon, il avait un peu oublié, mais il ne se pensait pas moins capable de trouver son chemin pour autant. Eadwig Cottage, ah ! Réajustant son sac marin sur son épaule il avait monté les deux marches qui menaient à la véranda et avait poussé la porte avec curiosité, son regard se posant automatiquement sur la silhouette incertaine qui s'était retournée vers lui. « Mo, je me souviens de ton prénom. Gina me l'a dit tout à l'heure et je n'ai pas assez bu pour ne pas m'en souvenir. » Un sourire amusé s'était étiré sur les lèvres du jeune homme tandis qu'il traversait les quelques mètres qui le séparait de la candidate « Elle a dit que tu étais génial, alors j'espère que tu ne me décevras pas. Surtout que si ça ne te dérange pas, j'aimerai autant profiter de cette information pour te demander si, par hasard, tu pouvais partager ma chambre. » Avant toute autre chose il l'avait débarrassée de sa valise en s'exclamant « Attendez, je vais vous aider ! » parce qu'on n'avait pas idée de trimballer ainsi ses affaires quand on avait son âge. Enfin, il ne savait pas quel âge elle avait au juste, mais sans doute trop âgé pour trainer ainsi ses valises sans que personne ne lui vienne en aide ... William n'avait aucune manière, ou bien ? Et donc, partager sa chambre ... « On se connait à peine et on en est déjà à parler de partager un lit ? Vous n'y allez pas par quatre chemins, vous. » lui avait-il par ailleurs fait remarquer sur le ton de la taquinerie, concernant la proposition qu'elle venait de lui faire. Et justement en parlant de lit, Mo s'était senti beaucoup moins malin lorsqu'ils avaient poussé la porte de la première chambre et découvert non pas deux lits simples mais un lit double. Ah. « Oh, bah heu ... » La vérité ? Il était tout de même sacrément pris au dépourvu. Déjà parce qu'il ne s'attendait pas à devoir partager un lit avec quelqu'un, ensuite parce que la candidate devait au bas mot avoir trois fois son âge, et enfin parce qu'il dormait toujours moins bien s'il n'était pas seul ... mais ma foi, là-dessus il semblait qu'il n'ait pas le choix, de toute façon. « Promis, je prends moins de place qu'il n'y paraît, je ronfle peu et je n'oserai pas te violer. » qu'elle avait finalement rajouté comme pour terminer de le convaincre. Pris à son propre piège maintenant qu'elle le taquinait à son tour, le jeune homme s'était finalement détendu de nouveau et avait même laissé échapper un léger rire avant de répondre « Me voilà rassuré. » Déposant la valise dans un coin de la chambre, il avait déchargé son sac de son épaule de l'autre côté de la pièce, et observé autour de lui avec curiosité. C'était le genre de décoration que l'on devait retrouver dans n'importe quel cottage anglais un peu huppé, le genre à des années lumières de l'univers dans lequel Mo avait grandi et continuait de vivre aujourd'hui. Se détachant cependant à nouveau de la décoration il avait reposé les yeux sur sa désormais colocataire « Ceci dit ... je préfère connaître le prénom des personnes à côté de qui je passe la nuit. Ça évite les situations gênantes au réveil. » Nouveau sourire gentiment narquois, tandis qu'il allumait la lumière de l'une des lampes de chevet, diffusant une lumière suffisante pour se voir sans que les yeux soit agressés. « Et donc, Gina a dit que j'étais génial ? » avait-il ensuite repris d'un air curieux, parce que forcément cela l'intéressait un minimum, de savoir ce que l'on avait pu dire de lui. Qui oserait dire qu'il n'était pas intéressé, en pareille situation. « J'ai une réputation à tenir maintenant, je vais devoir faire attention. » Il serait tellement dommage de faire mentir la jeune femme, ma foi. « Vous avez rencontré d'autres gens géniaux eux aussi ? Que je sache vers qui me tourner quand on voudra monter un club ... Gina et vous vous serez incluses d'office. » Tant qu'à faire.

_________________

- the more you sweat in practice,
the less you bleed in battle. -
Revenir en haut Aller en bas
Marilyn
Voir le profil de l'utilisateur   
a bit late. (28.07 - 02:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: a bit late. (28.07 - 02:00) — Mer 1 Juil - 1:14

il me laisse parler, il a l'air d'être un garçon plutôt génial, comme Gina me l'a dépeint rapidement. il prend ma valise, dans un premier temps, sans vraiment s'occuper de ce que je viens de lui dire, mais ça n'est pas grave. je trouve ça gentil, et au moins, il ne me demande pas vraiment mon avis. et je crois que c'est la meilleure des choses à faire avec moi. je lui lance un sourire sincère, témoignant de ma sympathie à l'égard de ce qu'il vient de faire pour me faciliter la vie. « merci beaucoup ! », je lance ensuite, avant d'ajouter l'une de mes bêtises, sans quoi ça n'est pas drôle : « je te serai éternellement reconnaissante de ne pas essayer de me la voler. c'est à dire qu'il y a des choses tellement inestimable là-dedans... des culottes de grand-mère super sexy, par exemple. et je crois que je vais en avoir besoin. », je lance dans un rire. c'est une boutade, rien de méchant, bien au contraire. et mon ton le laisse transparaître clairement. et j'enchaine sur ma proposition. parce que oui, il faut bien mettre les choses sur le tapis à un moment ou à un autre, et mieux vaut tôt que tard, il paraît. ils seraient certainement capables de s’agglutiner à trois dans un lit pour laisser la vieille occuper un espace de vieille. « il faut bien quelqu'un pour voir mes dessous sexy, tu te doutes bien ! », là aussi, c'est une blague. mais ça n'arrange rien lorsqu'il ouvre la porte et qu'il aperçoit un lit double. « tu vois, j'ai bien fait de te demander en amont. », les vieux ont toujours raison de toutes façons. ils sont prévenants, gentils et sentent venir les choses beaucoup plus vites que les jeunes. c'est l'expérience. et Dieu sait que tu en as, de l'expérience. dans tous les domaines. j'explique alors mes qualités (et défauts) qui le persuaderont, et il a l'air d'être plus convaincu qu'à la base, mais il demande tout de même des précisions sur mon nom. et je commence à rire, confuse. « oh, pf. j'en oublie les bonnes manières ! excuse-moi. je suis Marilyn. mais appelle-moi comme bon te semblera. », j'suis adepte des surnoms bizarres, c'est comme ça. il allume l'une des lampes de chevet et je me contente de m'asseoir mollement sur le lit pendant qu'il reprend le sujet de départ. « oui, mais je n'ai pas plus de détails que ça ! c'était très furtif, tu vois ? », il explique qu'il a une réputation à tenir, et ça me fait sourire. et il continue de me vouvoyer, « pour l'instant, c'est assez restreint. mais Ezio, au delà d'être agréable à regarder, veut déjà m'épouser alors il ne peut être qu'un homme bien, n'est-ce pas ? », je commence à rire avant d'enchaîner. « et tu sais, tutoie-moi. je vais finir par devenir un substitut de ta mère ou de ta grand-mère de toutes façons. et puis, tu vas dormir avec moi, alors je crois que c'est de rigueur. », j'explique, pendant que j'enlève mes chaussures. « ils sont fous de m'avoir mis des talons, aussi petits soit-ils... », c'est vrai quoi, mes genoux me font assez mal sans que cela ne soit accentué par des talons. j'en ai porté toute ma vie, je crois que j'ai le droit à une pause. « dis-moi, qu'est-ce que tu fais dans la vie, Mo ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mo Sharif
Voir le profil de l'utilisateur  http://madebyumita.tumblr.com 
a bit late. (28.07 - 02:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: a bit late. (28.07 - 02:00) — Ven 3 Juil - 18:09

Il ne s'était pas posé plus de questions que ça lui, lorsqu'il avait passé la porte du cottage et découvert la doyenne des candidats -du moins il ne lui semblait pas avoir croisé d'autre candidat qui pourrait la concurrencer dans le hall- en train de se démener avec sa valise d'un côté et sa canne de l'autre. Et quand bien même prendre la propriété de quelqu'un sans lui demander la permission n'était pas forcément poli, il ne s'était pas posé la question un instant en s'emparant de la valise. De toute façon que pourrait-il en faire ? Il doutait de trouver quoi que ce soit d'utile pour lui dedans. Et il n'était pas un voleur, surtout. Presque comme si elle avait lu dans ses pensées la vieille dame avait l'avait d'ailleurs remercié non sans ajouter « Merci beaucoup ! Je te serai éternellement reconnaissante de ne pas essayer de me la voler. c'est à dire qu'il y a des choses tellement inestimable là-dedans ... des culottes de grand-mère super sexy, par exemple. et je crois que je vais en avoir besoin. » sur un ton qui fort heureusement ne laissait aucun doute quant au fait qu'elle plaisantait, et rien d'autre. Il était d'ailleurs toujours question de sous-vêtements lorsqu'était arrivée sur le tapis la question de partager ou non une chambre « Il faut bien quelqu'un pour voir mes dessous sexy, tu te doutes bien ! » D'accord, donc à priori mamie avait un début de fétichisme pour les culottes de grand-mère, c'était toujours bon à savoir ... Pour quoi, il ne savait pas trop, mais il avait cru comprendre que dans cette émission chaque information même la plus inutile pouvait avoir son importance par la suite. « Vous, je crois que je vous aime déjà bien. » avait en tout cas fait remarquer le candidat d'un ton amusé, parce qu'il ne pouvait pas nier qu'elle avait jusqu'à présent une capacité à plaisanter au moins égale à la sienne, et qu'il ne se sentait jamais aussi à son aise qu'avec ce genre de personnes. Après, à l'aise au point de partager un lit et non pas seulement une chambre ... « Tu vois, j'ai bien fait de te demander en amont. » Bon, il pouvait difficilement revenir sur sa réponse maintenant de toute façon. Mais à cet instant il ne savait pas s'il craignait plus les ronflements dont elle l'avait prévenu, ou le fait de lui filer malencontreusement un coup au milieu de la nuit et d'être ensuite accusé de violence sur personne âgée ... Parce qu'il était du genre remuant, lui, la nuit. Bon, ils verraient bien. Dans l'immédiat tout ce qu'il demandait c'était à savoir au moins le prénom de la candidate, parce qu'il détestait ne pas connaître cette information déjà, et parce qu'elle connaissait déjà le sien de son côté « Oh, pf. J'en oublie les bonnes manières ! Excuse-moi. Je suis Marilyn. Mais appelle-moi comme bon te semblera. » Il ne se permettrait pas de lui trouver un surnom alors qu'il la connaissait à peine, surtout parce qu'elle était bien plus âgée que lui et l'intimidait du coup un peu en fait, mais en revanche il n'avait pas su s'empêcher de demander « Comme Marilyn Monroe ? » tout en sachant très bien qu'elle devait avoir entendu cette question dix mille fois au moins. Il s'en était presque mordu la lèvre d'avoir parlé trop vite, parce qu'il savait que lui avait horreur que l'on commente son prénom. Sa version entière, du moins. Allumant l'une des lampes de chevet pour avoir un peu de lumière, il s'était débarrassé de la veste en velours prêté par la styliste d'avant-prime, sans trop savoir ce qu'il était supposé en faire maintenant. Et donc, Gina avait parlé de lui ? Et pour dire qu'il était génial, rien que ça. « Oui, mais je n'ai pas plus de détails que ça ! c'était très furtif, tu vois ? » Il voyait, Gina aussi lui avait fait cette impression d'être furtive, à vrai dire. Et du côté de Marilyn ? « Pour l'instant, c'est assez restreint. mais Ezio, au delà d'être agréable à regarder, veut déjà m'épouser alors il ne peut être qu'un homme bien, n'est-ce pas ? » Mo avait laissé échapper un léger éclat de rire en même temps que celui de la candidate, mais croisant les bras en adoptant soudainement un ton faussement sérieux voilà qu'il avait commenté « Il m'a devancé vous voulez dire ? Vous allez déjà me rendre jaloux. » C'était tellement crédible, surtout venant de quelqu'un qui n'avait pas une once de jalousie en lui, de manière générale. Reste qu'il ne voyait pas trop à quoi ressemblait ce Ezio, mais il s'était passé bien trop de choses en une soirée pour qu'il ne fasse attention à tout le monde. « Et tu sais, tutoie-moi. je vais finir par devenir un substitut de ta mère ou de ta grand-mère de toutes façons. et puis, tu vas dormir avec moi, alors je crois que c'est de rigueur.. » Il avait tâché de ne pas avoir l'air trop dubitatif, tandis qu'elle rajoutait « Ils sont fous de m'avoir mis des talons, aussi petits soit-ils ...  » sans doute plus à elle-même qu'à lui. C'est que l'on vouvoyait les personnes plus âgées que soit, généralement, par principe ... et il ne voulait pas avoir l'air impoli. Mo manquait peut-être de sérieux, mais pas de manières. « D'accord ... je vais essayer. » Il allait tenter de faire des efforts,c'était déjà pas mal dans un premier temps. Et en fin de compte il avait eu une nouvelle raison d'être un peu pris au dépourvu lorsque, changeant de conversation, Marilyn avait fini par lui demander « Dis-moi, qu'est-ce que tu fais dans la vie, Mo ? » La question qui fâchait, toujours la question qui fâchait. Il n'y coupait jamais parce que c'était une question fréquente lorsque l'on apprenait à connaître quelqu'un, mais il avait tendance à se méfier des réactions des gens lorsqu'il y répondait. « Eh bien je ... enfin, c'est un peu compliqué, là. Normalement je travaille au musée du transport de Londres, je suis guichetier ... c'est pas passionnant mais le quartier de Covent Garden est vraiment vivant, j'aime bien travailler là-bas. Enfin j'aimais. Je ne pense pas que mon poste m'attende toujours sagement maintenant que je suis ici et que je n'ai pas prévenu ... » Tête en l'air à ce point, Mo ? Pas vraiment, à vrai dire il n'avait jamais eu l'intention de s'éterniser, de ce boulot-là aussi il s'était lassé. Sa participation à l'émission n'était qu'une excuse, au fond. « Et v ... enfin toi, qu'est-ce que tu faisais avant ? Enfin tu n'as peut-être pas travaillé ... mais enfin c'est bien aussi, hein, ma mère ne travaillait pas non plus, c'était déjà assez fatiguant de s'occuper de mon frère et de moi. » Surtout de lui en fait, inutile de préciser qui était le turbulent de la famille. Mo, un aîné qui ne donnait pas vraiment le bon exemple.

_________________

- the more you sweat in practice,
the less you bleed in battle. -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
a bit late. (28.07 - 02:00) Empty
Message (#) Sujet: Re: a bit late. (28.07 - 02:00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: