-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 into eternity (28/06, 19h25)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezio
Voir le profil de l'utilisateur   
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: into eternity (28/06, 19h25) — Lun 29 Juin - 0:46

ft. ali

Après avoir passé une partie de sa nuit à explorer le château, Ezio a clairement passé sa journée à découvrir ce qu'il y a autour de ce château. Et oui, ça lui a pris un bon moment. Il faut dire qu'ils ne font pas les choses à moitié ici, on lui a promis des lieux fantastiques et c'est bel et bien ce qu'il a eu. Combien de fois il s'est arrêté à chaque nouveau paysage, songeant à quel point des peintures ou des photographies de ces lieux sublimeraient sa galerie. S'il était aussi doué que les artistes qu'il expose, il passerait à coup sûr ses journées à immortaliser les alentours. En attendant, l'américain fait à nouveau le tour du château, cette fois-ci tant qu'il fait encore jour. C'est original, le fait qu'ils ne dorment pas ici cette saison. Il a beau ne pas être un expert sur l'émission, il est au courant que les candidats n'ont encore jamais logé en dehors du château. Ezio s'arrête devant la merveilleuse bibliothèque mise à leur disposition, la contemple de loin, jusqu'à ce que son regard soit attiré par toute autre chose. Au loin, une silhouette féminine se dessine devant ce qui semble être la salle artistique de la demeure. Celle-là, il l'a repérée dès son arrivée, se promettant par la même occasion de découvrir si des talents encore inconnus se cachent ici. D'ailleurs, si ses souvenirs sont corrects, la jeune femme qui lui fait face est elle aussi familière avec ce milieu. Il n'a pas retenu grand chose de la nuit dernière, mais quand il s'agit d'art, Ezio sait être plus qu'attentif. « C'est vous qui êtes peintre ? » il demande doucement en se rapprochant de la brune. Il n'en oublie pas pour autant ses bonnes manières, et c'est accompagné de son éternel sourire qu'il se présente. « Je suis Ezio. » il dit en attrapant délicatement la main de la candidate afin de déposer un baiser dessus. S'il a retenu son métier, il n'est en revanche pas certain de son prénom, mais il compte sur elle pour l'éclairer à ce sujet.

_________________
into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo2_400 into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo3_r1_400
it’s not that i can’t fall in love. it’s really that i can’t help falling in love with too many things all at once so, you must understand why i can’t distinguish between what’s platonic and what isn’t, because it’s all too much and not enough at the same time. (@ jackkerouac).
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Voir le profil de l'utilisateur  http://fearnothingexceptyourmom.tumblr.com 
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) — Lun 29 Juin - 13:03

Ali a passé la plupart de sa première journée dans le domaine assise sur un rocher dans les champs, à peindre le paysage qu'elle avait sous les yeux. La grange, le ciel, les champs, elle avait trouvé l'endroit parfait et la manière parfaite de le peindre. Elle en avait encore de la peinture sur les doigts et dans les cheveux, mais c'était assez habituel chez elle. Pour ne pas dire constant. Son tableau était presque fini, il ne restait que quelques détails à peaufiner. La seule chose qui l'avait contraint à se lever et à remballer ses affaires, c'était son popotin douloureux dû aux heures restés sur ce rocher. Ali avait remballé son chevalet, sa mallette de peinture et sa toile pour se diriger vers l'intérieur. Et c'est seulement là qu'elle découvre cette fameuse salle d'expression artistique. Si elle avait su, elle n'aurait jamais ramené son propre chevalet qui l'encombrait clairement. M'enfin, ce qui est fait est fait. Ali pose alors ses affaires dans la salle, sa peinture, son tableau, son chevalet, se disant qu'elle avait trouvé l'endroit parfait pour ranger tout ça. Ce n'était plus la peine qu'elle ramène toujours tout dans son cottage. Et alors que la jolie brune regarde le matériel que William leur avait mis à disposition, elle entend une voix masculine derrière elle. Automatiquement, son sourire s'agrandit alors qu'elle se retourne pour découvrir le candidat présent. Ce qu'elle aime le plus au monde, c'est qu'on l'appelle "peintre". Elle sait qu'elle l'est, Ali n'a rien à se prouver. Elle est assez douée pour vendre des tableaux à des millions d'euros. Pourtant, ça lui fait toujours autant plaisir lorsqu'on la qualifie de peintre. Tout simplement parce que certains ne le font pas. Certains disent que ce n'est pas un métier, une qualification, mais juste un hobbies, un passe-temps. « Il paraît. » elle répond dans un beau sourire alors que ses doigts salies par la peinture doivent répondre à sa question. Ali l'observe alors un instant. Il est séduisant, peut-être même un peu trop pour que ce soit réel. Et américain, à en juger son accent. Il se présente alors, et fait une chose à laquelle elle ne s'attend pas du tout : il embrasse sa main. C'est rare qu'on lui fasse ça. En fait, ce n'est jamais arrivé. « Eh bien » elle dit, par étonnement, mais aussi quelque peu flattée. Même beaucoup. « Et vous, vous êtes celui qui fait tomber toutes les femmes comme des mouches. » Ali réplique en riant, elle pourrait presque en rougir si elle n'était pas si à l'aise avec les gens. « Je m'appelle Ali. » C'est à son tour de se présenter, finalement. Et son sourire est toujours là, accroché à ses lèvres. Comme d'habitude.





_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Ezio
Voir le profil de l'utilisateur   
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) — Mer 1 Juil - 2:19

Son sourire s'élargit lorsqu'elle lui confirme qu'elle est bel et bien peintre. Même si au fond il l'espérait, il ne s'attendait absolument pas à trouver des artistes ici. Mais son boulot, c'est toute sa vie, alors il est plus qu'heureux de se retrouver face à une peintre. Ce qui n'a rien à voir avec son baisemain qu'il aurait de toute façon fait, peu importe sa profession. C'est d'ailleurs dans ce geste qui lui est commun qu'il remarque les traces de peinture sur la main de la jeune femme, qui démontrent donc qu'il fait face à une véritable passionnée, prête à capturer tout instant dès la première journée. Elle semble surprise quant à sa manière de se présenter, et il ne peut que la comprendre; elles le sont presque toutes en général. Mais pour lui, c'est tout à fait normal. Il a été élevé dans le respect de l'autre. Il rit doucement lorsqu'elle suggère que c'est un tombeur. « Je n'ai pas cette prétention. » il souffle, toujours ce même sourire collé aux lèvres. Elle s'appelle donc Ali, et c'est un prénom qu'il compte bien retenir. « Enchanté, Ali. » il répond simplement sans la quitter des yeux. Il marque une pause, le temps de profiter de cet instant particulier que peut être une rencontre. « J'adorerais voir votre travail, si vous m'y autorisez. » il lâche finalement, d'un ton doux et sérieux à la fois. Il n'a peut-être pas les mains salies de peinture, ça ne veut pas dire qu'il n'y connaît rien pour autant. « D'où venez-vous, Ali ? » il lui demande ensuite, curieux de savoir d'où vient cet accent qu'il peine à reconnaître.

_________________
into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo2_400 into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo3_r1_400
it’s not that i can’t fall in love. it’s really that i can’t help falling in love with too many things all at once so, you must understand why i can’t distinguish between what’s platonic and what isn’t, because it’s all too much and not enough at the same time. (@ jackkerouac).
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Voir le profil de l'utilisateur  http://fearnothingexceptyourmom.tumblr.com 
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) — Mer 1 Juil - 21:43

Ali n'a vraiment pas l'habitude de faire face à ce genre de gentleman. Alors forcément, ça l'étonne lorsqu'il embrasse sa main comme si c'était la chose la plus normale du monde. À coup sûr, cet Ezio était un tombeur, elle ne voyait pas d'autres explications. Ali ne cesse pas de lui sourire et paraît même assez satisfaite alors que son interlocuteur lui dit qu'il adorerait voir son travail. Elle aime partager sa passion avec les autres. « Hm,  j'ai fait ça tout à l'heure. » Elle lui indique du regard la toile qui est encore posée à terre. « Vous aimez la peinture ? » Elle demande alors, puisqu'il avait l'air intéressé par tout ça. Après tout, la première chose qu'il lui avait demandé était si c'était bien elle la peintre. « Je suis allemande, mais je vis en Angleterre depuis quelques temps. » Elle répond finalement dans un beau sourire. « Et vous ? » Son intuition lui dit qu'il est américain, mais elle n'en est pas certaine. Ali en aura peut-être la confirmation. Ou pas.



_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Ezio
Voir le profil de l'utilisateur   
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) — Jeu 2 Juil - 2:08

Son visage s'illumine lorsqu'elle accepte de lui montrer ce qu'elle a peint dans la journée. Si elle n'avait pas voulu, il n'aurait pas insisté. Mais il est heureux que ce ne soit pas le cas. Il esquisse un pas en avant pour pouvoir jeter un œil à la fameuse toile, et reconnaît immédiatement la grange qui l'a intrigué plus tôt dans la journée - sans pour autant s'en être approché. « C'est magnifique. » il souffle, ses iris clairs toujours posés sur le tableau. Autant la peinture que le choix du paysage, il n'a vraiment rien à lui reprocher. Bien sûr, il faudrait qu'il l'examine de plus près pour donner un avis plus professionnel, mais de là où il se tient il n'a rien à redire. « Beaucoup. C'est principalement ce que j'expose dans ma galerie. » il répond avant de croiser à nouveau le regard d'Ali. Il y a aussi des photos, ou encore des sculptures, mais il a toujours eu une préférence pour la peinture. Depuis gamin. La brune lui apprend donc qu'elle est allemande, expatriée en Angleterre. « Ah oui ? » il lâche machinalement en arquant un sourcil. « Vous êtes la première allemande que je rencontre. » il explique dans un sourire. C'est étrange, mais depuis qu'il vit à Brooklyn il a rencontré des tas de gens, mais aucun d'eux n'était allemand. Une grande première. « Je suis américain, je vis à New York. » il répond à son tour. Il n'a pas changé de pays comme elle, simplement d'état. Mais ce n'est pas très important. « Et oui, je sais situer l'Allemagne sur une carte. » il plaisante doucement. Il connaît la réputation des américains en Europe, sur le fait qu'ils connaissent uniquement la géographie de leur pays, et encore. « Mais ça, c'est peut-être parce que j'ai des origines italiennes » il suggère en hochant doucement la tête, le regard ailleurs. Ce qui voudrait donc dire qu'il s'intéresse à l'Europe via ses ancêtres. « Ou parce que j'ai été à l'école, c'est au choix. » il ajoute dans un rire. Le silence s'installe entre eux quelques courtes secondes durant lesquelles son regard s'attarde sur le visage de la candidate. « J'espère que je ne vous ai pas interrompue dans quoi que ce soit, je peux m'en aller si c'est le cas » il finit par dire en se redressant, la tête légèrement tournée vers le couloir qu'il a emprunté pour venir jusqu'ici.

_________________
into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo2_400 into eternity (28/06, 19h25) Tumblr_ncu0d8Tc0S1qdksdzo3_r1_400
it’s not that i can’t fall in love. it’s really that i can’t help falling in love with too many things all at once so, you must understand why i can’t distinguish between what’s platonic and what isn’t, because it’s all too much and not enough at the same time. (@ jackkerouac).
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Voir le profil de l'utilisateur  http://fearnothingexceptyourmom.tumblr.com 
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) — Jeu 2 Juil - 19:19

Le sourire d'Ali s'agrandit, elle est contente de voir qu'Ezio apprécie sa toile. Elle sait qu'elle a un certain talent pour peindre, c'est dans ses gênes, elle hérite ça de son père. Elle n'a rien besoin de se prouver, mais ça n'empêche pas qu'elle est ravie lorsque quelqu'un l'a complimente. « Merci. » elle souffle alors, le regard posé sur Ezio. Et elle apprend donc qu'il a une galerie. Ce qui veut dire qu'il aime l'art. Ça doit être tellement intéressant comme métier, de découvrir pleins d'artistes et de leur donner une chance de les exposer. « Je n'ai jamais exposé mon travail. » elle fait finalement remarquer dans un haussement d'épaules. Après tout, elle n'a jamais cherché à le faire non plus. Ali vend beaucoup de ses tableaux, mais ne les expose pas. Mais ces tableaux qu'elle vend, ce sont ses tableaux sans réellement être ses tableaux. « Ça doit être passionnant, ce que vous faites. » elle dit dans un sourire sincère. Si elle n'avait pas eu de talent pour la peinture, elle aurait très probablement tenu une galerie d'art. C'est l'une des seules manières de rester proche de cet univers fantastique. « C'est vrai ? » Ali demande en riant alors qu'Ezio lui confie qu'elle est la première allemande qu'il rencontre de sa vie. « Ce n'est pas possible, il doit bien en avoir à New York, pourtant. » Sûr et certain, même. En tout cas ça l'a fait sourire, tout ça. « Alors il est de ma responsabilité de donner une bonne image des allemands, c'est bien ça ? » Ali demande finalement en lâchant un petit rire, avant de l'écouter attentivement. Un américain qui connaît autre chose que son propre pays, c'est rare. Ou peut-être que ce n'est pas si rare que ça, mais les rumeurs et les clichés voulaient faire passer les américains pour des ignorants sur le monde qui les entoure. En tout cas, il la fait rire. « Quelqu'un qui aime l'art et qui est allé à l'école, c'est rare. » elle commente en riant. Ali en était probablement l'exemple parfait, elle qui avait tout abandonné dès le lycée pour se consacrer à sa passion. Ou peut-être que ce n'était pas aussi rare, et qu'elle était la seule à être aussi extrême dans ses choix. Lorsqu'elle aimait, elle n'aimait pas qu'à moitié. Soit elle fait quelque chose correctement, soit elle ne le fait pas. Ali finit par poser son regard vert sur lui alors qu'il se demande s'il dérange. Elle secoue la tête de droite à gauche, ses cheveux bruns bougeant en même temps qu'elle. « Oh non, j'étais juste venue déposer mes affaires ici, c'est plus pratique que de tout garder dans les chambres. Si j'avais su qu'il y avait des chevalets ici, je n'aurai pas emmené le mien. » elle dit un peu distraite, en regardant autour d'elle tout le matériel qui se présentait à elle. A croire qu'ils avaient fait cette pièce rien que pour elle. « Vous pouvez me tutoyer. » C'est mieux, après tout. Moins formel, aussi.



_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
into eternity (28/06, 19h25) Empty
Message (#) Sujet: Re: into eternity (28/06, 19h25) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: