Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Partagez
 

 makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Dim 5 Juil - 1:44

S'il y avait bien un lieu, dans tout le domaine, qui se trouvait-être incontournable pour Gabin... C'était bien le studio d'enregistrement. Ainsi, en ce lendemain de prime, le jeune homme avait décidé d'y faire un tour, histoire de se ressourcer dans un univers qui le passionnait tant. La musique, le fait de se transporter par un son, une mélodie, était un sentiment que Gabin ne voudrait perdre pour rien au monde. Il ne sait quelle genre de personne il serait devenue sans elle dans sa vie, comme un seul et véritable amour. C'est qu'il avait été baigné dans cet univers à une période où Gabin, encore fils unique à cette époque, avait besoin d'accroche, d'attaque, souffrant en silence des absences répétées de ses parents à cause de leur travail. Et cela ne l'avait jamais quitté, le poussant même à arrêter de belles études pourtant prometteuses pour vivre de sa passion. S'avançant vers le piano, Gabin en effleura doucement les touches, pensif, avant de s'assoir sur le tabouret en face de l'instrument. Posant délicatement ses doigts sur les blanches et les noires, il resta dans cette position une petite seconde, retenant son souffle, avant de commencer, sans même reflechir, à jouer un morceau qu'il aimait énormément. Sans même réfléchir, oui, car avec 20 ans de pratique du piano et depuis 15 ans qu'il n'avait plus rien à en apprendre, juste à s'améliorer, autant dire que pour lui, de jouer de cet instrument relevait plus de l'instinct que de la concentration. Se laissant emporter par sa musique, ce n'est qu'à la fin de sa prestation que sa conscience remit les pieds sur terre... Et qu'il remarqua qu'il n'était plus seul dans la pièce, car Inès se trouvait là. Légèrement gêné d'avoir été ainsi surpris mais surtout d'avoir fait totalement abstraction de sa présence ni même remarqué son entrée, le jeune homme lui fit alors, dans un sourire presque timide et en se frottant la nuque d'une de ses mains « Oh, mince. Uhm. Pardon, je t'avais pas vue entrer. » Mouais. Gabin-grande-gueule avait fait mieux comme phrase "d'approche", il le savait. Mais il était, il fallait bien l'avoué, un peu troublé, ne pensant pas du tout être surpris dans un moment presque si intime pour lui. « Tu... Tu joues d'un instrument ? » lui demanda-t-il alors comme pour se donner bonne figure. Après tout, si elle était là, il y avait de grandes chances pour qu'elle aussi, soit une mélomane.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Dim 5 Juil - 23:33

Enne passant par les souterrains du château, Inès est attirée par une faible mélodie, presque inaudible, qui s'échappe de l'une des portes. Intriguée, elle se rapproche de celle-ci pour en entendre un peu plus avant de décider, contre vents et marées, de pénétrer dans ce qu'elle pense se souvenir être le studio d'enregistrement. Elle veille à faire le moins de bruit possible afin de ne pas effrayer ou gêner le pianiste et, réussit puisque celui-ci ne lève même pas la tête alors qu'elle s'adosse contre le mur. Elle observe les mains du musicien qui courent sur l'écrin ivoire et ébène de l'instrument. Ses propres doigts fins se meuvent au rythme de la musique, traduisant des codes que seule elle peut comprendre, mimant une chorégraphie imaginaire mêlant pas de deux et arabesques.
Après avoir joué la dernière note il semble enfin remarquer la française qui ne bouge pas pour autant. Sa première phrase la ferait presque sourire. Ils ont désormais tous l'air terrorisé lorsqu'ils lui parlent, comme si elle était à présent connue comme le loup blanc. Mais elle préfère cela. On respecte ceux que l'on craint, c'est déjà ça. « Tu... Tu joues d'un instrument ? » Elle répond alors simplement : Non... J'adore le piano, mais j'ai commencé le ballet bien trop tôt pour avoir eu le temps d'apprendre. Mais elle aurait aimé, beaucoup même. Pour elle le piano est à la musique ce que le classique est à la danse, la pièce maitresse, majeure, la plus gracieuse. Tu joues bien. Pour la ballerine, un si petit compliment ne doit pas être pris à la légère, peu ont le privilège d'en recevoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Lun 6 Juil - 16:56

Gabin se sentait très bête, d'avoir réagit de la sorte simplement parce qu'on l'avait surpris. Après tout, il ne faisait que jouer du piano, ce n'est pas comme si elle l'avait surpris sur le trône - et pas celui de fer, ou en train d'explorer sa propre anatomie en solitaire. D'ailleurs, il ne comprenait d'autant moins sa réaction qu'il n'avait même pas honte de ce qu'il faisait. Il ne s'y attendait pas, et se pensait seul alors qu'il jouait avec toute l’ardeur dont il pouvait faire preuve. Voilà l'unique raison de tout son patacaisse. Mais, heureusement pour lui, il retrouva bien vite ses esprits, et avec elle son état normal. D'ailleurs, lorsqu'Ines lui expliqua qu'elle n'avait pas appris à jouer du piano, bien qu'elle adorait cet instrument, ayant commencé ses cours de ballet trop tôt, il hocha doucement la tête d'un air à la fois pensif et entendu, comme à son habitude. Il était vrai que plus les années s'enchaînait, plus il paraissait difficile d'apprendre quelque chose. Alors pour un instrument complexe comme le piano, il ne pouvait que comprendre son raisonnement... Toutefois, expérience de professeur oblige, il ne le partageait pas forcément. Il était d'ailleurs sur le point de lui adresser son point de vue lorsqu'il fut pris de court, son interlocutrice reprenant la parle avant lui pour complimenter son jeu. Aussitôt, le visage de Gabin s'illumina tandis qu'il lui fit avec un enthousiasme non dissimulé « merci, ça fait plaisir ! » c'était peut-être bête, vu son expérience dans le domaine, mais cela lui faisait toujours le même effet que la toute première fois où quelqu'un l'eut complimenté sur sa façon de jouer un instrument. Un sentiment de fierté et de travail accompli, mêlé à la joie qu'une autre personne puisse s'intéresser assez à la musique pour avoir pris le temps de s'être fait un avis sur lui. Comme lorsqu'il avait quatre ans et qu'il jouait maladroitement ses toutes premières mélodies pour sa gouvernante ou ses parents. Enfin. Gabin se repris vite de ses bons sentiments en se souvenant qu'il était, avant ça, sur le point de parler à Inès. « Ca t’intéresserait d'apprendre ? » La phrase était sortie toute seule de la bouche de Gabin, si bien que sur le coup, il n'avait même pas pensé à expliquer plus son raisonnement, chose qu'il corrigea bien vite. « Enfin, du piano, je veux dire. » Car oui, Gabin était persuadé qu'il n'avait pas d'âge pour apprendre, et il serait dommage qu'inès passe à côté de quelque chose pouvant lui apporter tant de bonheur. « C'est que, je suis prof de musique, dans la vraie vie, en fait. Et le piano fait partie des instruments que j'enseigne. » Ca lui faisait bizarre, de parler de la vraie vie, comme s'ils étaient aujourd'hui dans une sorte d'univers parallèle. Ce qui étiat le cas, en un sens, coupés du monde comme ils l'étaient. « Tu sais, » enchaina-t-il alors. « je suis persuadé qu'il n'y a pas d'âge pour apprendre les choses. Surtout quand le sujet nous passionne, ou nous intéresse. Les gens disent que c'est quand on est petit qu'on peut apprendre, mais c'est faux. Ou tout du moins, il y a une nuance à ne pas négliger : Un enfant est comme une épée qui n'a pas finie de forger. Sa tête est encore vide de tout, alors de lui inculquer de nouvelles compétences, c'est plus du bourrage de crâne à proprement parler que de l'apprentissage. On peut apprendre à tout âge, si on s'en donne le temps, les moyen et surtout l'envie. Tout est une question de motivation. Un adulte motivé serait même capable d'apprendre beaucoup plus rapidement qu'un enfant qui fait ça parce qu'on le lui a obligé. » Après tout, il n'avait pas que des enfants dans ses élèves, mais des personnes de tout âge, et il avait aisément pu remarquer que ce n'était pas forcément les plus petits qui apprenaient plus rapidement. Enfin, Gabin ajouta finalement dans un sourire malicieux « Et puis, il paraît que je suis un très bon prof ! »
Revenir en haut Aller en bas
Inès
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Mer 8 Juil - 0:14

Inès ne sait pas si la surprise du jeune homme vient du simple compliment ou plutôt du fait que celui-ci sort de sa bouche à elle qui s'est déjà forgé une réputation glaciale. Il lui propose d'apprendre. Et il parle, beaucoup, beaucoup. Elle doit avouer ne pas avoir tout écouté. Elle a saisi au vol qu'il s'agissait à un moment de son âge, puis plus. En bref, il lui manque des bouts de phrases mais elle juge ne pas en avoir besoin pour comprendre l'intention du jeune homme. Elle répond alors, sans plus de fanfare : Allez, pourquoi pas. La ballerine n'est pas convaincue que ce soit vraiment très utile dans la mesure où, une fois revenue à sa routine parisienne, elle n'aura jamais le temps de continuer et ces leçons de piano improvisées s'envoleront avec ses souvenirs. Mais enfin, si cela peut occuper ses journées de manière un peu plus intéressante que d'aboyer sur les candidats les plus sots, elle prend. La Française s'installe derrière le clavier, laisse délicatement reposer ses doigts sur les touches blanches, en attente d'instructions. Elle aimerait pouvoir, instinctivement, laisser ses phalanges courir sur l'instrument, sans aucun effort, et que cela produise l'une des symphonies qu'elle préfère. Mais elle ne se fait aucune illusion, et s'estimera déjà heureuse si elle parvient à jouer ah vous dirais-je maman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Jeu 9 Juil - 1:10

Gabin n'avait pas tellement eu l'impression d'être écouté religieusement lors de sa longue tirade, mais il ne s'en formalisa pas. L'habitude, sans doute. Il entrait souvent dans de longs discours philosophique sur la vie et ce qui l'entour, et il savait d’expérience que cela n'enchantait pas forcément tout le monde. Et Inès au moins, à l'instar de ses amis a l'extérieur, n'avait pas mimer de s'endormir pour lui monter ô combien le sujet l'intéressait. Finalement, elle ne semblait pas tellement emballée par cette idée, mais consentit quand même à recevoir des cours de la part du jeune homme. Venant s’asseoir à côté de lui devant le piano, elle plaça ses doigts, prête à recevoir les ordres. Déjà, Gabin put voir qu'elle adoptait une très bonne posture, mais ne n'était pas du tout étonnant puisqu'elle était apparemment ballerine. Le fait qu'elle danse indiquait aussi qu'elle avait très certainement un bon sens du rythme, chose qui n'était pas négligeable non plus. « alors, pour commencer, est-ce que tu as des bases de solfège ? » voilà la question qui, en général, était celle qui fâche, le solfège étant une tâche fastidieuse et pas tellement agréable à apprendre. « C'est que d'apprendre des morceaux sur du par coeur ne te servira à rien sur du long terme. » Mais, bon prince, Gabin continua rapidement sur sa lancée dans un sourire « mais je vais pas t'infliger cette torture, ne t'en fait pas. Si tu ne comptes apprendre que le piano, et si tu le veux bien sûr, j'ai une technique assez efficace pour arriver à déchiffrer une partition sans trop d'encombre. Tu pourrais continuer de t'exercer en dehors. » Puis, finalement, monsieur le professeur cessa la théorie pour passer à la pratique. « pour commencer, je pense que Gavotte en d major sera parfaite. C'est une des premières qui s'apprend. On va le faire lentement, en huit mesures. Tiens, regarde, met tes doigts ici, et fait comme moi. » tout en lui disant cela, il pris la main d'Inès pour placer ses doigts sur un endroit très précis du piano puis, plaça sa propre main dans un autre endroit, et appuya lentement sur les touches pour y faire naître une mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Inès
Voir le profil de l'utilisateur   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) — Ven 10 Juil - 11:15

Le solfège ? N'écoute-t-il pas lorsque la blonde lui parle ? Si elle n'a pas eu le temps de commencer le piano, elle n'a certainement pas pu caser des cours de solfège dans son emploi du temps. Pas du tout. Elle connaît l'ordre des notes, et c'est à peu près tout. Néanmoins elle s'y connaît bien en rythme, en mesures et compagnie. Mais elle l'a appris instinctivement. C'est plus attentivement cette fois ci qu'Inès écoute le jeune brun et, tacitement, accepte ce qu'il lui raconte. Elle se laisse guider sur le clavier par ses mains et reproduis à l'identique le son que font naitre ses doigts. Elle a le sens de l'observation, plus que tout. Des années de pratique lui ont donné une vision affûtée de ce qu'il se passe autour d'elle. Elle repère un décalage de quelques millimètres dans une chorégraphie, alors elle n'a pas trop de difficulté à imiter la position du musicien. La mélodie créée fait naître sur ses lèvres fines un sourire des plus rares chez elle, un de ceux qu'elle ne maitrise pas et qui illuminent son visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) Empty
Message (#) Sujet: Re: makes me wonder (Ines ; 05.07 - 16h36) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: