Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €

Partagez
 

 XP 400 (08/07 à 9h40)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: XP 400 (08/07 à 9h40) — Dim 5 Juil - 18:12

KENDRA
S’il y a un bon côté à se réveiller dans une piaule aménagée selon les goûts en vigueur lors du siècle précédent, c’est que même si son cerveau déconne et que sa conscience s’est mise en mode clignotant, il arrive tout de suite à se replacer dans le contexte. Chez ses potes chez qui il a pris l’habitude de squatter d’une manière permanente, il pionce tout seul sur un canapé. Il y a des effluves de beuh dans tout l’appartement et de la musique en fond sonore. Dans le cottage tout ce qu’il entend, ce sont ces abrutit d’oiseaux qui lui donnent l’impression d’évoluer dans le monde de Walt Disney. Un embryon de lucidité suffit amplement à lui rappeler où il se trouve, entre le papier-peint grotesque qui attaque sa rétine et la silhouette de Nour étalée de l’autre côté du lit. Il s’étire, se dégage difficilement des draps pour enfiler son caleçon. Normalement, elle ne lui a jamais donné l’autorisation officielle pour qu’il puisse dormir à poil comme il l’affectionne, mais il a décidé de ne plus en reparler, virant discrètement le vêtement tous les soirs pour assurer son bien-être personnel. De toute façon, ce n’est pas comme si la môme allait venir vérifier en tâtant ses fesses qu’elles sont bien recouvertes par un tissus. Et lui, il s’en fout d’être nu à côté de la candidate parce que dans sa tête, c’est ce qu’il y a encore de plus naturel. Lajak sort de la chambre et prend simplement la peine d’attraper une serviette de bain qu’il cale sur ses épaules, un sous-vêtement propre et de glisser ses pieds dans sa paire de tong qui font un bruit désagréable à chaque nouveau pas qu’il entreprend. Il sort pour évoluer sur le sentier en direction de la maison commune. Ca le fait marrer de se pavaner au milieu du village typiquement britannique comme s’il sortait d’un mobile-home ayant plus sa place sur un terrain de camping. Il est un peu trop déclassé pour le lieu, mais il le vit bien. « Bien dormi ? » il lance en guise de salutation à la nana déjà présente dans la salle de bain. Il pose le peu d’affaires qu’il a apporté sur une surface libre, avant de jeter un coup d’œil appuyé aux jambes de l’une des deux miss Canada par habitude. C’est un truc qu’il fait sans même sans rendre compte de mater tout ce qui lui passe sur les yeux. Il se dit que c’est parce qu’il est un fin observateur, mais de ce qu’il en sait, ça pourrait tout autant être le caractéristique typique du vicieux du coin.
Revenir en haut Aller en bas
Kendra
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 400 (08/07 à 9h40) — Lun 6 Juil - 22:45

Je m’étire largement dans mon lit, une plainte en sourdine émanant de ma gorge. Mes yeux, qui refuse à s’ouvrir, se cache avec le reste de mon visage dans le creux de mon oreiller. Je n’ai pas envie de me lever, de sortir de ce cocon moelleux mais il le faudrait bien un jour ou l’autre. Seulement, ce matin, si j’avais le choix, je préférais rester sous ma couette. Persuadée qu’il encore beaucoup trop tôt pour débuter ma journée, je scrute le petit cadran installée sur ma table de chevet. Le simple fait de voir qu’il est plus de neuf heures réussi enfin à me tirer mon premier sourire de la matinée. J’ai enfin réussi à sortir de ce cercle vicieux imposé par mes heures de boulot. Il était temps, après plus d’une semaine de jeu, je commençais à me demander si je n’allais pas en souffrir pour le reste de mes jours. À croire que c’est ce qui me fallait pour me donner ce coup de pied au derrière afin de sauter en bas de mon lit. Je n’ai plus aucune raison d’être de mauvaise humeur : j’ai dormi comme une marmotte, je me suis levé après Inès (un miracle en soi) et je suis, somme toute, assez reposée. Bien qu’une bonne douche ne me fera pas de tord. J’attrape donc quelques uns de mes effets personnels et je me dirige, tout bonnement, vers la maison commune, où se trouve la salle de bain. Elle est déserte, pour le moment, mais ne le reste pas très longtemps après mon arrivée. Un candidat, que je connais à peine, s’y présente aussi. « Oui, très bien et toi? » Par politesse, je lui renvoie la question. Mes parents m’ont bien élevée, après tout. Je me suis installée près du comptoir où sont installés de nombreux lavabos, et je scrute mon portait dans la glace, une brosse démêlant ma tignasse brune dans un mouvement régulier. Je remarque sans peine que mon camarade ne peut s’empêcher de loucher dans ma direction, peut-être est-ce la faute de mon pyjama plutôt court et moulant qui laisse très peu de place à l’imagination – ou trop, le cas échéant. Je ne dis rien, et je me contente de sourire. Ça me flatte, qu’on me reluque de la sorte. Disons que je le prends plus comme un compliment que comme une insulte.

_________________
HEAD IN THE CLOUDS
cause it's too cold for you here and now. so let me hold both your hands in the holes of my sweater. and if i may just take your breath away, i don't mind if there's not much to say.
Revenir en haut Aller en bas
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 400 (08/07 à 9h40) — Mar 7 Juil - 19:35

Il mate pensivement la jeune femme, déjà en mode pilotage automatique en termes d’interactions sociales, ce qui le pousse à poser une question à la con. Il s’en fout de savoir comment elle a dormi et avant même qu’elle n’ait eu le temps de desserrer les lèvres, il sait déjà à quoi s’attendre en guise de réponse. On ne prévoit jamais du négatif. On n’en veut pas, on le rejette, alors on évite de dire la vérité même quand ça ne va pas pour ne pas faire chier ses interlocuteurs et peut-être aussi par fierté. Lajak, lui, il s’en fout de passer pour un guignol. Il fixe le temps de quelques secondes supplémentaires de silence les jambes de Kendra, avant de glisser son regard jusqu’à son visage. « Pas vraiment… » il se plaint avec un sourire en coin malgré sa pseudo nuit cauchemardesque. Le genre d’esquisse annonciatrice de ses conneries habituelles qui commence à devenir monnaie courante dans le château. « Depuis quelques jours, j’ai dû mal à m’endormir. J’sais pas, je n’arrive pas à me mettre dans des bonnes conditions. » Il se retourne, s’écarte pour se diriger en direction des douches. Il n’a pas amené grand-chose avec lui, si bien qu’il a juste besoin d’établir une rapide escale vers un meuble pour poser son précieux caleçon pendant qu’il se déleste de l’ancien. Il vit à poil, alors ça lui parait évident de se laver également nu. « Je suis dégoûté par l’élimination d’Aoora, j’crois… » il marmonne de l’autre côté du mur, bien qu’il ne lui ait pas adressé un seul mot au cours de la semaine précédente. C’est pas son genre de regretter les autres ou de se préoccuper de quelqu’un d’autre que lui. « C’était la seule que j’arrivais à visualiser dans les scènes de cul des mangas… » Le côté asiatique peut-être, assez bizarrement. Il ricane tranquillement dans son coin. C’est le principal ça, de parvenir à s’amuser grâce à ses propres blagues, parce qu’il est loin de remporter à chaque fois un franc succès. A la place, il passe pour un petit merdeux tendancieux salopard, alors qu’il n’est pas méchant dans le fond. Il plaisante bien entendu. Avec les fringues formats miniatures qui laissent dépasser nombrils et autres morceaux de chairs que les candidates affichent, il y a encore matière à exciter ses sens et son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Kendra
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 400 (08/07 à 9h40) — Jeu 9 Juil - 4:19

Notre échange n’a rien de très élaboré, que des brides de conversations banales, une discussion qu’il a visiblement engagé sans y porter un réel intérêt. Du moins, c’est ce que je crois détecter. Il faut dire que son regard n’a pas quitté un seul instant mon profil et qu’il s’y attarde avec une insistance ressentie. Fait-il une obsession sur les longues jambes bronzées ou se plait-il seulement à reluquer les jolies filles qui croisent sa route? J’en viens presque à croire qu’il s’agit d’un heureux mélange des deux quand il daigne enfin relever la tête pour que nos regards se croisent, alors qu’il me confie ne pas avoir eu une nuit digne de ce nom. Ce petit sourire en coin me rend un brin perplexe, mais je laisse couler, alors qu’il continue sur sa lancée, sa langue s’étant visiblement déliée. Je me demande bien où toute cette histoire va nous conduire. Car même si je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de fréquenter le monsieur ici présent, sa réputation le précède, il va s’en dire. Les bavardages de couloir voyagent très rapidement dans ce genre d’environnement. Et même si je me suis promis de ne pas m’arrêter à ce genre de ragot, je me demande s’il ne va pas confirmer de lui-même tout ce que j’ai bien pu entendre sur son compte. « Vraiment ? » je m’interroge, quand il affirme avoir été lassé par le départ de l’une des candidates, samedi. J’imagine qu’il y a une explication logique à cet aveu… et elle est tout, sauf ce que je m’attendais à entendre. De quoi me rendre bouchée bée, ma brosse à cheveux en suspend dans les airs alors que je prends le temps d’assimiler cette information. Lui, il rigole, bien sûr. Il a préparé sa réplique depuis le début, et le simple fait d’entendre son rire déclenche le mien, nerveux à priori, mais de plus en plus ressenti alors que les secondes passent. Sa nudité m’a même échappé – ou bien l’ai-je tout simplement omise dans mes observations. Si bien qu’en me retournant, le son s’étouffe dans ma gorge, alors que je ne peux m’empêcher de scruter à mon tour ce qui s’offre à mon regard. Pas très longtemps, mais juste assez pour qu’il le remarque. J’imagine qu’on est quitte désormais. Mes affaires prennent soudain une grande importance à mes yeux et j’y cherche vigoureusement quelque chose… Je ne sais pas quoi, mais un truc vraiment très très important. « Donc, ton truc… c’est les mangas. Pas les trucs japonais avec des tentacules quand même? » Ça serait beaucoup trop étrange pour moi. Et pour l'image qui risque de naître dans ma tête. J'en frisonne presque de dégoût. Je n'ai jamais visionné ce genre de vidéos et je ne le ferais surement jamais. Ce n'est réellement pas nécessaire. Disons que le Japon est bien connu pour ses étrangetés, rien qu'à voir leurs publicités. Bref, en tâchant de faire diversion avec cette conversation, j'ai la seule impression que je suis en train de m’enfoncer encore plus dans cette situation malaisante, bien qu'elle soit aussi cocasse. Pas que la sexualité en générale me gêne, mais disons qu’en discuter avec un pur inconnu, nu, en pleine télévision, c’est une toute autre histoire.

_________________
HEAD IN THE CLOUDS
cause it's too cold for you here and now. so let me hold both your hands in the holes of my sweater. and if i may just take your breath away, i don't mind if there's not much to say.
Revenir en haut Aller en bas
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 400 (08/07 à 9h40) — Ven 10 Juil - 18:45

Il est content Lajak. Il a fait son petit effet, maintenant il peut retourner à ses affaires en ayant accomplis son interaction sociale du matin. Il va sans doute se poser sur le canapé du salon pour glander le reste de la journée ou quelque chose comme ça. Il sort toujours des conneries à ceux qui ne le connaissent qu’à peine pour annoncer la couleur d’entrée de jeu. Il est un peu chelou comme type, faut s’y faire, mais il s’en fout qu’on le prenne réellement pour un barge si ça peut lui permettre de se la couler douce sans que personne ne vienne l’emmerder à cause de sa réputation de merdeux du château. Kendra rigole, mais pas tout à fait. Peut-être qu’elle hésite. Qu’elle n’arrive pas à le statuer, à deviner s’il plaisante ou si sa bibliothèque personnelle est réellement remplie de lectures douteuses dans le genre de ce qu’il vient de sous-entendre. Ca le fait sourire tranquillement et puis il trouve ça sympa de sa part de jouer le jeu de se marrer en sa compagnie même s’il la fait peut-être justement flipper. Il a viré son caleçon sans réfléchir. Il ne voit pas ce qu’il y a de mal à se déplacer à poil, parce qu’il est dénué de tous complexes. Lui, il est à l’aise jusqu’au bout de ses orteils. Il s’en fout, la production s’en fout parce qu’on se trouve dans une décennie où un pénis n’est plus quelque chose de complètement tabou, par contre la candidate réagis automatiquement. Elle le fixe. Là en bas avec ses yeux prêts à tomber de leurs orbites et Lajak ne sait pas vraiment comment le prendre. Si c’est un compliment ou une nouvelle preuve qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez lui. Ca le surprend un peu de la voir se retourner brusquement, visiblement gênée, mais il ne va pas chercher plus loin, parce que ça le fait chier de réfléchir tout de suite sur les différents degrés de pudeur. Il se contente de se diriger vers une douche qu’il allume pour ensuite glisser sous le filet d’eau chaude. N’empêche qu’il est sympa et qu’il fait des efforts, parce que ça lui arrive de louper la case bain quand il a trop la flemme de se bouger de son sofa ou qu’il est en plein raid sur World of Warcraft. « Pourquoi pas ? » Il demande en haussant les épaules avec nonchalance. En vrai, ce n’est pas son délire les pieuvres parce qu’il est trop attiré par les femmes pour aller voir ailleurs et leurs faire des infidélités imaginaires. Juste une paire de seins et il est déjà très heureux, ce n’est pas son truc de dépasser à chaque nouvelle séance de branlette solitaire les limites de ses fantasmes. Il a toujours su tirer une certaine satisfaction de pas grand-chose et heureusement quand on voit la vie qu’il mène pour le moment. « J’suis super ouvert d’esprit, j’crois… » il balance sans trop être sûr que c’est vraiment ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
XP 400 (08/07 à 9h40) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 400 (08/07 à 9h40) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: