Le Deal du moment : -50%
JBL Xtreme 2 – Enceinte Bluetooth portable
Voir le deal
149.99 €

Partagez
 

 XP 485 (10/07 à 10h50)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: XP 485 (10/07 à 10h50) — Dim 5 Juil - 20:42

GATSBY
Lajak, il a souvent entendu dire que les supermarchés étaient des temples de la consommation, sans réellement comprendre le sens d’une telle expression. Il met rarement les pieds dehors pour s’encombrer de tâches aussi insignifiantes que ravitailler le frigidaire de ses potes. Lui, il réclame. Sa bière, son paquet de chips, sa revue de cul pour varier les plaisirs quand il en marre de son écran d’ordinateur. Maintenant qu’il prend le temps de s’attarder sur la composition d’un magasin, il comprend un peu mieux le lien qu’il y a à établir entre celui-ci et un lieu de culte. Sur les murs, des icônes. Ils ne représentent pas des épisodes de la bible, mais vante les mœurs de la société moderne au travers de panneaux publicitaires pour des fruits et légumes spécifiques. Pendant qu’il se traînait, il a pu noter le même mouvement déambulatoire à effectuer autour des rayons que celui qu’on réaliser pour contourner le chœur dans une église. Quand il se penche pour choisir sa bière, il sent toute la sacralisation de son action se répercuter dans la précaution qu’il met à se décider comme si ça avait une importance. Normalement il n’est pas comme ça, il s’en fout de ce qu’il ingurgite, loin d’être difficile, mais l’éventail de marques mis à disposition des candidats embrouille sa nonchalance. Lève-toi, marche et consomme. La plupart de ses camarades font des allers-retours pour réapprovisionner leurs cottages, mais Lajak préfère laisser à Marilyn le soin d’arpenter le mini-market avec un panier à la con. Il perçoit plutôt l’endroit comme un garde-manger où il peut se servir et consommer directement sur place. Il se hisse sur le tapis roulant de la caisse qui ne fonctionne plus, ses pieds suspendus venant cogner le comptoir. Il est bien comme ça, le cul posé sur l’équivalent qu’il s’est dégoté des bancs qui jonchent habituellement la nef. Il porte le goulot de sa bière à ses lèvres en contemplant paisiblement le supermarché, avant de se laisser happer par ce qui se déroule sur le côté de son champ de vision. Il lève sa bouteille à l’adresse du type qui vient d’entrer. « Salut, l'ami. Tu viens bien commencer la journée en ma compagnie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gatsby
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) — Mar 7 Juil - 21:27

Il n’y avait plus de jus de pomme. Je suis presque sûr que c’est Ines qui avait fini le jus de pomme que je venais de ramener au cottage. Je tiens à souligner le fait que je l’avais mis dans le frigo il n’y avait même pas 24 heure. Prenez votre propre jus de pomme bon sang de bon soir ! J’ai pas voulu m’énerver, je n’ai pas voulu crier, c’était que du jus de fruit après tout. J’irais au market et j’en achèterais un autre, mais la prochaine fois qu’on me prenait mon jus de pomme… Je ferais un malheur. On appellera ça « le scandale du jus de pomme ». J’ai juste une relation privilégié avec mon jus de pomme, ou la nourriture en général à vrai dire. La bouffe, c’est délicieux et ça prend soin de moins d’une façon dont personne ne comprendra jamais. Je suis incompris sur bien des domaines, c’est désolant. Bref, comme d’habitude la plupart des membres de mon cottage dormait encore quand je me levais, je fermais le mini-frigo et gardait ma frustration pour moi. J’allais prendre une douche, et me changer. J’enfilais un short en jeans et un débardeur, l’indispensable de cette été, et me dirigeais vers la maison commune. Peut-être que je trouverais ce que je cherche dans la cuisine. J’arrivais vers 9H45 et découvrais que non, le jus de pomme était vide. Le plus frustrant était d’avoir ressenti cet espoir en voyant la bouteille dans le frigo, pour finalement se rendre compte que non c’était vide. Je ne laissais pas la colère m’envahir pour autant, et décidais que je déjeunerais au market, comme ça sur place. C’était bien mieux que de tourner en rond dans les cottages à la recherche de jus de pomme. J’arrivais à peu près après 10 heure au minimarket, et remarquais que je n’étais pas le seul à être venu pour un brevage de au petit matin. « Euh…. Ouais. Mais il est pas un peu tôt pour de la bière ? »

_________________

➳ 'CAUSE I'M A WARRIOR
Revenir en haut Aller en bas
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) — Mer 8 Juil - 21:29

Lajak le fixe pendant plusieurs secondes. Ils se connaissent pas tellement tous les deux, ils n’ont pas encore eu le temps de réellement faire connaissance et là, il a l’impression qu’il est une nouvelle fois entrain de foirer les premières impressions. Il se souvient simplement que lors du prime ils étaient presque assis l’un à côté de l’autre, il y avait juste une Holly entre eux deux. « Non. » Il rétorque sans émotion. Ni déstabilisé, fâché de passer pour l’alcoolo de la bande ou plaisantin. Non, définitivement dans son monde, il n’y a rien de choquant alors il ne répond pas comme s’il s’agissait d’une tare ou d’une situation particulière. Il reste neutre. C’est vrai qu’habituellement il se siffle sa bière plus tardivement, mais uniquement parce qu’il pionce jusqu’à midi et que ça passe tranquille l’alcool passé l’heure du déjeuner d’un point de vu extérieur. Dans l’émission, il n’y a plus vraiment de temporalité, alors il ne se rend plus compte de rien. Il n’y a rien dans son agenda. Comme à l’extérieur du jeu, certes, mais il a tendance à se fier à l’emploi du temps de ses colocataires et leurs rythmes de vie pour établir son propre quotidien. Au final, le matin pourrait commencer à n’importe quelle heure ici, tout comme ils ont le droit de venir mettre le nez dans le frigo quand ça leur chante. C’est le gros bordel, mais on ne peut pas dire qu’il existe des horaires fixes sur lesquelles se baser pour déterminer quand il est trop tôt ou trop tard pour faire quelque chose. Lui, il s’en branle, il se laisse guider par ses besoins sans se poser des millions de questions. « Frère… » Il commence avec un certain sérieux. Genre il a quelque chose d’important à dire, une quasi-révélation qui nécessite qu’il prenne Gatsby entre quatre yeux. « Il n’y a pas d’heure pour se faire une blonde… » Ses lèvres s’étirent dans un sourire amusé, convaincu par ce qu’il avance. Lui, il s’en délecterait volontiers, des de différents goûts et formats, à n’importe quel moment de la journée. « J'croyais que tu l’avais compris. » Il poursuit avec nonchalance en reprenant une gorgée de sa bouteille. Parce que ce n’est pas lui qui a réussis à se taper l’incruste sous les draps d’Holly et ses mèches de blé ?
Revenir en haut Aller en bas
Gatsby
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) — Jeu 9 Juil - 20:16

Lajak m’arrache un sourire. Je me servais d’une des briques de jus de pomme déjà sur place dans le magasin et je me descendais presque la moitié du jus. J’avais soif. J’arrêtais un instant pour le regarder avec sa bière. Je n’ai jamais bû plus tôt que 13 heures, honnêtement. J’avais une certaine discipline, je l’avais toujours suivi et c’était compliqué de m’en défaire honnêtement. Alors j’allais continuer au jus de pomme, comme une prude. Je reprenais ma brique et en buvais jusqu’à la dernière goutte. J’allais pas arrêté de pisser de la journée avec tout ce que j’ingurgitais, c’était une certitude. Mon attention revenait sur Lajak lorsqu’il l’appelait ‘’frère’’, avant de partir dans un fou rire phénoménal. Il venait vraiment de dire qu’il n’y avait pas d’heure pour se faire une blonde ? J’étais plié. « Les blondes… C’est quelques choses. » Je ne peux pas m’empêcher de penser à Holly, ma compatriote irlandaise. Elle était blonde, et magnifique. Ce que j’aimais le plus chez elle, c’était ses tatouages, mais aussi son esprit espiègle. Enfin on était qu’amis hein, c’était une super pote et elle était sexy donc c’est un petit plus. J’étais officiellement son oreiller en plus. « T’as des vues sur une fille de la maison ? Ou garçon, qui sait. » Parlons-en des filles de cette maison, je dois dire que cette année ils ont fait fort. Elles sont toutes bombes, vraiment, des avions de chasses. « Elles sont toutes magnifiques… Même Marilyn sérieux, elle a dû s’en briser le bassin dans sa jeunesse... Et après même, une vraie milf. »

_________________

➳ 'CAUSE I'M A WARRIOR


Dernière édition par Gatsby le Jeu 9 Juil - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iris
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) — Jeu 9 Juil - 22:25

Je me trimbale avec cette bouteille de ketchup que j'ai subtilisé dans la brasserie, je ne sais pas réellement pourquoi je suis parti avec. Je la balance entre mes doigts fins, avec l'air de quelqu'un qui va faire une bêtise. Ouais je dois m'ennuyer ou un truc comme ça, parce que j'ai envie de faire des bêtises aujourd'hui, rien de plus, rien de moins. Je me balade tranquille quand je vois deux candidats dans le minimarket, par la devanture vitré. Je m’approche discrètement pour lire sur leurs lèvres et les cochons sont entrain de parler de blondes, de filles, de bombes et d'une Marilyn nue dans des draps de satins. Enfin pas dans ces mots là, mais presque. Je regarde ma bouteille de ketchup en plastique et me vient une idée. Oh, c'est pas bien Iris, tu vas te faire gronder par le maître. Tant pis, je suis trop d'humeur blagueuse et emmerdeuse pour faire machine arrière. J'entre donc dans le minimarket, et m'approche des deux Don Juan du dimanche. Je les observe adoptant l'attitude du mec en chaleur, la bouteille de ketchup entre les jambes. Je la redresse d'un air faussement innocent, observe ces deux donzelles en chaleur et presse sur le bouteille pour laisser sortir le ketchup. Bim une facial pour Lajak et une autre pour Gatsby. Merde, je suis peut être aller trop loin là...  Je sauve l'honneur de Marilyn, on ne parle pas d'une Lady en ces termes. J'étouffe un rire en observant leur mine et me taille avant qu'il n'y ait des représailles. Ouais je suis comme ça moi.

( cutie :hihi: )

_________________
never champagne
“ I wanna be drunk when I wake up On the right side of the wrong bed. ”
Revenir en haut Aller en bas
Lajak
Voir le profil de l'utilisateur   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) — Sam 11 Juil - 10:54

Il ne se mouille pas trop le Gatsby, préférant le jus de pomme à la bière, mais Lajak s’en fout. Il ne juge jamais, alors il se contente d’hausser les épaules en le regardant de son poste d’observation, se disant que le candidat ne sait manifestement pas ce qu’il perd. Lui, il se ferait autant une blonde le matin que le soir. Il n’a jamais été exclusif comme garçon et il n’a rien non plus contre une brune de temps en temps. Guinness, nanas aux cheveux d’ébènes… Il est ouvert jusqu’au bout, des boissons aux jolies filles. « Bof… » il commente en reprenant une gorgée de bière. Il ne sait pas vraiment s’il a des vues sur une meuf en particulier, il est assez spécial de ce niveau-là. Il est intéressé fatalement par tout ce qui possède une paire de seins. Il marche par symboles érotiques, matant sans gêne ce qu’on lui a désigné un jour comme un élément hautement excitant, mais il a toujours du mal à dépasser ce stade purement visuel. Lui, dans la vie, il se croit un peu comme dans un magasin de revues avec des nanas sur papier-glacé qu’on regarde sans pouvoir les enlacer, alors c’est toujours compliqué de penser comme s’il pouvait réellement se passer quelque chose avec une candidate précise. « Pas vraiment. » il affirme avec une certaine sincérité. Il parle beaucoup, mais au final il n’y a jamais personne derrière ses grands discours d’agité du caleçon. En revanche, il veut bien lui accorder qu’elles sont toutes magnifiques et pas seulement parce qu’il est loin d’être difficile en la matière. Il hoche pensivement la tête quand il aborde le sujet Marilyn, avant de souffler du bout des lèvres. « Une gmilf… » Grandmother I’d like to fuck, ce serait plus juste. Ce n’est pas vraiment son délire, mais il y en a toujours pour préférer les seins qui tombent et les cheveux gris. Il y a la porte du petit supermarché qui s’ouvre sur Iris. Comme d’habitude, il l’observe d’un œil morne, ne réagissant pas vraiment à son numéro d’homo erectus moyen. Pas parce qu’il ne la voit pas venir, c’est assez évident avec la bouteille de ketchup prête à décharger à n’importe quel instant, mais il est juste comme ça. Mou jusqu’au bout, long à la détente d’une certaine manière même si dans son crâne il a déjà analysé toute la situation. La gueuse balance la sauce et il s’en prend plein la tête. « Putain… » il grogne en venant essuyer la semence de tomate qui complète parfaitement son look de crasseux en puissance. Elle détale, mais c’est con, parce qu’elle devrait savoir que c’est loin d’être son genre de courir après quelqu’un pour réclamer vengeance. Même après, il est trop flemmard pour ce qui est de l’ordre dess représailles, alors il accepte mollement la sentence. « Tu vois, j’pensais pas que c’est elle qui me giclerait dessus la première. » Mais bon, il se plante tout le temps sur ses propres capacités, alors à force d’avoir toujours faux sur toute la ligne, il est habitué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
XP 485 (10/07 à 10h50) Empty
Message (#) Sujet: Re: XP 485 (10/07 à 10h50) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: