Le Deal du moment : -60%
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et ...
Voir le deal
1.31 €

Partagez
 

 wait for me to come home. (28/07 00h23)

Aller en bas 
AuteurMessage
Justine
Voir le profil de l'utilisateur   
wait for me to come home. (28/07 00h23) Empty
Message (#) Sujet: wait for me to come home. (28/07 00h23) — Dim 26 Juil - 22:23

ft. mo

Moi, tout ce que je voulais c’était de gagner mon lit et d’avoir une bonne nuit de sommeil. C’était tout ce que je demandais. Mais nooooonn. Isidore a vérouillé la porte et je ne sais pas trop ce qu’il manigance, enfin je m’en doute quand même un peu, mais je suis légèrement frustrée. Surtout qu’il était le premier à me dire que je n’avais pas intérêt à me ramener un candidat dans notre lit conjugal. Voilà que c’est lui qui me fait le coup. Je suis à la rue maintenant. Dans un sens, je me dis que si un de nous deux peut s’amuser et bien tant mieux pour lui. Mais comme j’ai souvent tendance à faire passer ma personne avant toute chose, j’aurais préféré qu’il fasse ses cochonneries ailleurs. On va avoir une conversation demain lui et moi. Oh que oui monsieur. Je tire sur ma cigarette nouvellement allumée, cherchant un endroit où me poser pour la nuit. Je ne vais pas me casser la tête avec ça de toute façon. Je sais même pas qui dort dans quel cottage alors je ne peux même pas faire une sélection selon mes affinités ici. Soupirant, je décide de me la jouer paresseuse et de me rendre au cottage à côté du mien, entrant seulement après avoir terminé ma clope. Pas trop pire comme endroit. Bon, j’essaie de me la jouer discrète parce que j’ai conscience de l’heure, et que les candidats qui résident ici sont peut-être déjà plongé dans un sommeil profond. Quoi qu’il n’est pas non plus trois heures du matin. Je pousse la première porte devant moi… y’a de la lumière mais ça ne veut rien dire. « Ah tiens Mo. » Bon, finalement cette chambre semble être occupée. Pour peu, cela ne me freine pas dans mon chemin et je décide plutôt d’y entrer, me laissant tomber sur son lit, aussi à l’aise qu’un poisson dans l’eau. « Tu dors seul, toi? » question comme ça, par tout hasard. Il est certain que s’il partage son lit avec une autre personne je ne resterai pas, parce qu’on risque d’être un peu à l’étroit. Mais s’il est seul, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas me faire une petite place pour la nuit. « Isi m’a foutu à la porte… » Je ne tente pas de jouer la dramaqueen que je peux être par moment. Non, je me contente de hausser les épaules, presque détachée de la situation. « J’crois qu’il va demander le divorce… » Ce serait terrible. Et qui aurait la garde des enfants dans tout ça? Tragédie.

_________________

between the click of
the light and the start of
the dream.
Revenir en haut Aller en bas
Mo Sharif
Voir le profil de l'utilisateur  http://madebyumita.tumblr.com 
wait for me to come home. (28/07 00h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: wait for me to come home. (28/07 00h23) — Mar 28 Juil - 4:44

Nul besoin de tergiverser pendant cent sept ans, rien ne valait le confort d'un matelas et pour rien au monde Mo ne serait prêt à retrouver le sac de couchage dont il avait du se contenter la semaine précédente ... Quoi que pour une place en finale, éventuellement, il pourrait y réfléchir. Mais en dehors cela c'était niet, même pas en rêve. Et puis, sa tendance à ne pas savoir dire non lui avait déjà valu de dormir sur le canapé du salon la nuit précédente, parce qu'Holly lui avait demandé de lui tenir compagnie et qu'il n'avait pas su lui dire non, justement ... Du coup, il avait presque été tenté de pousser le vice jusqu'à rejoindre la suite futuriste cette nuit, pour profiter d'un matelas au confort carrément inégalable, mais arrivé devant la porte il l'avait trouvée close, et n'avait pas cherché à savoir ce qui pouvait bien se passer de l'autre côté de la porte. Y'avait certaines images qu'il n'avait pas envie de voir, disons. Alors résigné il avait rejoint son cottage et sa chambre, qu'il ne partageait désormais plus avec personne, et s'était échoué sur son matelas sans pouvoir retenir un léger soupir d'allégresse parce que voilà, c'était quand même mille fois plus confortable que le sol de la salle d'attente, inutile de se mentir. Affalé ainsi il avait fixé le plafond de longues minutes sans parvenir à se motiver à se redresser pour retirer ses fringues, et finalement ce fut l'ouverture à la volée de la porte qui était parvenue à le sortir de sa torpeur « Ah tiens Mo. » Difficile au ton de Justine de déterminer si elle le cherchait lui en particulier ou bien si elle tombait sur lui comme elle aurait pu tomber sur n'importe quel autre candidat, mais en tout cas oui, c'était bien à lui qu'elle avait affaire. « Tu dors seul, toi ? » Il semblerait bien que oui, à moins qu'une candidate se cache sous son matelas et qu'il ne s'en soit pas encore aperçu ... Oh, on tenait peut-être là le mystère sur la disparition d'Aoora. « Bah justement, c'est marrant que t'en parles parce que Penelope Cruz vient de me poser un lapin, du coup je lui cherche une remplaçante. » Marquant une pause et faisant mine de la détailler un instant des pieds à la tête il n'avait pas tardé à ajouter « Bon, il te manque un peu de peau sur les os, surtout à certains endroits stratégiques, mais je suis sûr que tu peux faire l'affaire. » Et sinon, sur une note plus sérieuse, il y avait une raison précise au fait qu'elle vienne frapper à sa porte pour inspecter avec qui il partageait son lit, ou bien elle passait simplement dans le coin et avait vu de la lumière ? « Isi m’a foutu à la porte … J’crois qu’il va demander le divorce … » C'était donc ça, monsieur faisait des infidélités et madame préférait se venger en allant trouver refuge dans le lit d'un autre plutôt que de traîner le ou la responsable par la peau du cou pour récupérer ce qui lui appartenait. Parce que dans cette configuration on considérait qu'Isidore lui appartenait, règle tacite des colocataires qui partageaient un lit. « Tu veux que j'aille lui casser la gueule ? » qu'il avait demandé en se prenant au jeu, chose qui pouvait avoir du sens si l'on oubliait de comparer le gabarit de Mo avec celui d'Isidore. Même en admettant le fait que Mo puisse se transformer en petit teigneux si la situation l'exigeait, le combat risquait malgré tout de rester inégal. « Allez viens-là, que je t'aide à monter une stratégie pour récupérer la garde de vos douze gosses et la moitié de sa fortune. » Douze gosses, rien que ça, au fond c'était peut-être plutôt eux les Brangelina de Thrown Dice. Joignant le geste à la parole Mo avait tapoté légèrement la main sur la place vacante à côté de lui, elle était toute à Justine pour la nuit.

_________________

- the more you sweat in practice,
the less you bleed in battle. -
Revenir en haut Aller en bas
Justine
Voir le profil de l'utilisateur   
wait for me to come home. (28/07 00h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: wait for me to come home. (28/07 00h23) — Mer 29 Juil - 6:37

Je tombe sur Mo et plutôt que de faire demi tour et me diriger vers une chambre libre, je préfère investiguer sur la présence ou l’absence d’une personne dans son lit. J’ai bien une idée derrière la tête, sinon je ne prendrais même pas la peine de le demander. Je l’écoute me parler de Pénélope Cruz, de son rendez-vous, puis le lapin qu’elle lui a posé et je me dis qu’il est complètement fou ce Mo. Mais ça tombe bien, parce que je suis folle aussi. Je le fixe en clignant des paupières à plusieurs reprises, baissant mon regard sur ma propre poitrine lorsqu’il fait une déduction que j’aurais très bien pu faire par moi-même. Je ne suis pas complexée par mon corps, loin de là et tout le monde doit le savoir dans le jeu, mais bon, me comparer avec la Cruz, c’est toute suite me dire que je ne suis pas assez bien pour lui quoi. Mes mains viennent agripper ma propre poitrine, comme si j’avais besoin d’une dernière confirmation pour me faire comprendre que je ne fais pas le poids. J’essaie même de les remonter un peu. « Je veux bien, mais à ce niveau, je ne lui arriverai jamais à la cheville. » C’est un triste constat. Je relâche mes seins, qui tiennent très bien en place seuls de toute façon. J’aime mes petits seins, ça va, je ne suis plus complexée, cette phase vient de partir aussi rapidement qu’elle m’est venue. Et sinon, plus sérieusement –hm – je fais comprendre à Mo que je ne peux pas dormir dans mon lit parce qu’Isi m’a embarré dehors. Ok, je ne le dis pas dans ces mots, mais le message principal reste le même, non? La proposition de Mo est intéressante. Je suis un peu en colère contre Isi de me faire le coup, alors que nous avions instauré le règlement de pas de baise dans notre lit. « Non, il n’en vaut pas la peine… » C’est ce qu’elle dit en général, la femme cocue, non? Si je me fis à mes classiques cinématographiques, je crois que ça se passe comme ça en temps normal. Je retrouve le sourire lorsque Mo m’invite et me fait une place dans son lit. Il n’aura pas à me le dire deux fois, j’avais vraiment la flemme de chercher un autre endroit pour passer la nuit. Je grimace lorsqu’il parle des douze enfants. J’ai mal à l’utérus juste à y penser. « Fuck les enfants. Moi je veux l’argent. » Me laissant tomber à ses côtés, je bats des cils alors que je me reproche du jeune homme, l’esquisse d’un sourire sur les lèvres. « Ou alors… Je pourrais me venger… et lui faire le même coup qu’il est entrain de me faire… » C’est dit de façon toute innocente, han. Qu’une idée, lancée comme ça. Ça fonctionne souvent comme ça dans les films aussi. Je ne fais qu’appliquer la marche à suivre.

_________________

between the click of
the light and the start of
the dream.
Revenir en haut Aller en bas
Mo Sharif
Voir le profil de l'utilisateur  http://madebyumita.tumblr.com 
wait for me to come home. (28/07 00h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: wait for me to come home. (28/07 00h23) — Ven 31 Juil - 23:59

Mo ne savait pas trop pourquoi d'un seul coup dormir seul lui posait tant de souci, alors que d'ordinaire il était plutôt du genre à mieux dormir lorsqu'il n'avait personne à côté de lui, empiétant dans son espace vital. Surtout que partager un lit avec la doyenne des candidats n'avait pas toujours été un cadeau, Marilyn était peut-être adorable mais ce n'était pas la personne la plus facile à vivre pour ce qui était de se partager un matelas. Et puis il y avait eu la semaine dans un sac de couchage, ensuite, et pour finir la nuit sur un canapé simplement parce que comme toutes les nanas Holly possédait le regard option battement de cils exagéré, celui auquel Mo n'était jamais capable de résister ... Et là qu'il retrouvait enfin un matelas, pour lui tout seul qui plus est, il faisait la fine bouche et badait en regardant le plafond. Foet heureusement pour lui Justine était finalement venue le sortir de sa torpeur pour réclamer asile, puisqu'à priori personne d'autre que lui ne dormait ici. Se permettant une blague sur Penelope Cruz, Mo avait regardé Justine rentrer dans son jeu et afficher une mine boudeuse tout en baissant les yeux vers sa poitrine, qu'elle venait d'attraper entre ses mains comme pour leur donner un volume qu'ils ne possédaient pas. « Je veux bien, mais à ce niveau, je ne lui arriverai jamais à la cheville. » Ça, en matière de seins ce n'était pas Justine qui parviendrait à faire de la concurrence à la plantureuse espagnole, mais ce n'était pas non plus une raison pour s'avouer vaincue « Oh allez, ne me dis pas que tu n'as aucun atout qui puisse largement compenser ce petit contretemps. » Un peu d'imagination, quoi, elle était une nana désirable oui ou non ? « Mais ne le répète pas trop fort, y'a Lajak au bout du couloir et il a l'air sérieusement en manque ... sauf que je ne partage pas comme ça ce qui met un pied dans ma chambre. » Et le voilà qui jouait au seigneur maintenant, croisant les bras d'un air résolu et s'étalant sur son côté du lit. Non mais c'est vrai, inutile de mêler Lajak et sa tendance à voir un scénario porno dans chaque situation à leur duo actuel ; Il ne leur serait d'aucune utilité pour régler son compte à Isidore, l'infidèle de l'équation. «  Non, il n’en vaut pas la peine … » qu'elle avait pourtant répondu en soupirant dramatiquement, comme toute bonne actrice de comédie romantique qui se respectait. Bon, Mo ne dirait pas non au fait de ne pas se confronter aux muscles d'Isidore, bizarrement. Lui faisant en tout cas signe que la place à côté de lui était toute à elle si elle la voulait, il avait lancé du coup l'idée de dépouiller le bonhomme à défaut de lui refaire le portrait ; La femme bafouée avait toujours le dernier mot dans ce genre d'affaires, de toute façon. « Fuck les enfants. Moi je veux l’argent. » Bon, en voilà au moins une qui savait ce qu'elle voulait, même si Mo lui trouvait un sens des priorités un peu douteux. « Quoi t'aimes pas les enfants ? » Grave erreur, ma petite. « C'est eux qui s'occuperont de toi quand tu seras veuve et vieille, j'en prendrais soin si j'étais toi. » Toujours savoir user d'un certain sens pratique, surtout quand il était question de la marmaille. Battant des cils de manière exagérée elle s'était finalement rapprochée en lâchant avec une innocence qui ne lui allait pas du tout « Ou alors … Je pourrais me venger … et lui faire le même coup qu’il est entrain de me faire … » Voyez-vous cela, et ça aussi elle l'avait pioché dans une comédie à l'eau de rose, probablement ? Penchant ma tête sur le côté avec l'air de celui qui n'était pas né de la dernière pluie il avait commenté « Oh je vois, tu es du genre "œil pour œil, dent pour dent" ... ça ne m'étonne pas vraiment de toi, hm. » Non, pas du tout même, on se demandait bien pourquoi « Mais j'suis pas du genre à m'attacher tu sais, chérie, je voudrais pas que tu te fasses des idées et que tu quittes cette chambre en pleurant demain matin ... » Qu'on ne mélange pas tout, le mec qui pleurnichait en se trainant à ses pieds pour implorer son pardon, et qui la récupérait après un baiser sous une branche de gui avant le lancement du générique c'était Isidore, pas lui. Mo se trouvait bien dans son rôle de mec pansement, celui qui soigne un bobo mais qu'on jette ensuite ; Charmante comparaison, n'est-ce pas. Mais c'était le rôle le moins prise de tête de tout ce cinéma, et cela lui allait comme un gant, hm.

_________________

- the more you sweat in practice,
the less you bleed in battle. -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
wait for me to come home. (28/07 00h23) Empty
Message (#) Sujet: Re: wait for me to come home. (28/07 00h23) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: