-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Partagez
 

 reuf ☻ 19/08 vers 22h

Aller en bas 
AuteurMessage
Holly
Voir le profil de l'utilisateur   
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: reuf ☻ 19/08 vers 22h — Mar 11 Aoû - 4:49


ft. Shannon
Ce soir, c’est popcorn time dans la salle de projection with Shannon, avec au programme l’un de mes films favoris. Oui c’est moi qui a pris l'initiative de choisir le film. On va dire parce-que c'est moi qui porte la culotte dans notre pseudo-couple, même si c'est pas vraiment ça en fait « t’as déjà vu Bad Teacher ? » je sais pas, il habite peut-être dans une grotte, qui sait. Mais il est trop drôle, et c’est le film idéal pour passer une agréable soirée histoire de se changer un peu les idées, oublier le jeu, les nominations, les demies-finales qui approchent ... fin' tout ça. Donc on s’occupe du mieux qu’on peut, ouais. « moi je l’ai vu 9 fois ! » ouais, 9. Je l’ai appris par cœur ce film. Je connais toutes les citations et les scènes il peut me tester s'il veut. J’ai même un bocal de petit poisson rouge avec le petit écriteau ‘’new titts’’ dans mon salon avec quelques billets dedans pour la forme. Non pas que je veuille vraiment m’offrir une nouvelle paire  de seins, loin de là, hm ; je suis satisfaite des miens mais voilà, c’est pour la déco on va dire. Et oui cette fois, c’est la dixième. Mais cette dixième fois je vais m’en rappeler plus spécialement vu que je vais le voir en sa compagnie. Je m’en lasse jamais de cette comédie. Moi et ce film c’est une grosse histoire d’amour. En plus c’est des gros barges dans ce film ils me font tous marrer, sans exception. « tu verras l’actrice est genre … » je sais pas comment la décrire déjà. « tu vas trop l’aimer » ouais « Cameron Diaz elle est juste … » top comme nana. Oui voilà ! « Elle est bonne. Je suis sûre que t’aimerais te la faire. Et moi dans 20 ans je pense que je vais lui ressembler  tellement elle me comprend trop cette meuf dans ses rôles. D’ailleurs tu trouves pas qu’on se ressemble un peu, elle est moi ? Surtout dans ce rôle là qu’elle fait dans ce film. Dès que je l’ai vu j’ai su qu’on était pareille dans la vraie vie. Elle l'a joué avec tellement d'aisance qu'on aurait dit que c'était vraiment elle ... qu'elle s'est pas inventée une attitude pour l'incarner ... » fin' il m'a comprit. Donc y’a pas un petit air de ressemblance ? Un tout petit ? Allez fait l’effort Shannon, je te demande pas de me résoudre une conjoncture mathématique, juste de comparer deux blondes d'âges sensiblement différent. Moi, j’ai tout de suite sentie cette connexion … cette alchimie … Il voit ce que je veux dire ? Bon ok il voit pas. Le film a déjà commencé, normalement on devrait se taire pour se concentrer mais c’est pas possible, moi je parle trop, lui aussi d'ailleurs, et je mange en parallèle mes popcorns, pas très consciente que je déblatère mes conneries avec passion. C’est toujours comme ça avec moi, les séances cinés, faut toujours que je cause avec l’inconnu de l’équation. Et là c’est encore pire vu que c’est Shannon, aka le mec avec qui je traîne le plus, devant un film qui m’inspire trop donc imaginez l’ambiance. Désolé mais il va se taper mes jérémiades pendant une heure trente, c'est comme ça. Je suis comme un petit poisson dans l’eau là et je tiens même pas en place vu que je change de position toutes les demies heures. « Bon par contre j’aime pas le dénouement final. C'est trop prévisible. Au début j’aimais bien sa mentalité. La nana elle dit rechercher tout au long du film un gars plein aux as, beau gosse et hyper bien friqué, et je la comprends to-ta-lement ! C'est logique après tout nan, tu trouves pas ? » faut toujours que je lui demande son avis, c’est devenu une habitude maintenant. Et puis c’est tout a fait normal et concevable pour soi de chercher un gars riche et fortuné dans la vie ... Faut qu'on arrête l'hypocrisie deux secondes : les nanas qui pensent comme moi, je trouve pas que ça fait de nous des profiteuses, au contraire, ça s’appelle de l’ambition. « Mais elle me déçoit trop vers la fin. Elle fini comme une débile par flancher, cède à ses émotions et termine avec le prof de sport … » pathétique comme fin. Et là ma petite moue ne lui échappera surement pas. « Le prof de gym, il est peut-être un poil mignon, mais il fait vachement laid et tâche à côté d’elle, belle et sexy à souhait. En plus il est pauvre. Mon dieu. Mon cœur a pris un sacré coup, la première fois que j'ai vu cette fin tellement je m'étais trop identifiée à elle. Tu peux même pas imaginer la peine, mais surtout la peur que j'ai ressenti de finir un jour comme elle. » Elle est cool, elle s'habille bien, elle se drogue, elle est sexy, ambitieuse, séductrice, parfois franche, sincère ... Putain et tout ce qu'elle trouve de mieux c'est un prof de gym ? Elle mérite beaucoup mieux que ça. C’est définitivement ce que j’appelle une grosse chute, et une grosse déception aussi. « d’ailleurs en parlant de personnages, toi tu ressembles un peu à Justin Timberlake dans le film haha » ouais le gars qu'elle courtise au départ, mais qui est très chelou au fur et à mesure qu'elle le découvre « vous avez les mêmes lunettes en plus ! » ah ouais c’est vrai je viens tout juste de remarquer ça !!

_________________
Quand je me sens déraciné je monte au sommet des arbres.De là-haut je vois la mort, faut être précis elle approche, la vie c’est apprécier la vue, après scier la branche
Revenir en haut Aller en bas
Shannon
Voir le profil de l'utilisateur  http://allsuitedup.tumblr.com/ 
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: Re: reuf ☻ 19/08 vers 22h — Dim 16 Aoû - 2:17

En cette fin -ou début, comme vous le souhaitez- de soirée, j'avais décidé de céder au caprice d'Holly, et d'abandonner mon bouquin pour la suivre jusqu'à la salle de projection. Elle avait dans l'idée de me montrer son film favori, et même si elle n'en avait pas conscience, oui je savais bel et bien qu'il s'agissait de Bad Teacher. Comment ? Eh bien Holly n'était pas réputée pour avoir une muselière, et ne se rappelait probablement pas de toutes les conversations que l'on avait eu par le passé. Mais j'étais plutôt intelligent moi, et avais une excellente mémoire par dessus tout, du coup je me souvenais toujours des moindres détails. Bon, sauf quand j'étais bourré, mais ça ça n'était pas les mêmes circonstances, je vous l'accorde. « Oui, une fois, il y a longtemps. » lui répondis-je lorsqu'elle me demandait si je l'avais déjà vu. A vrai dire il me semble que je l'avais vu au cinéma quelques jours après sa sortie, avec Lana. On ne pouvait pas dire que le film m'avait laissé un grand souvenir, disons que je m'étais amusé devant, mais sans plus, comme la plupart des films comiques étant sortis dernièrement. J'aimais le cinéma, mais je n'étais que bien souvent peu convaincu par ce que je regardais, trouvant toujours une faille ici et là dans les films. Holly me disait qu'elle l'avait vu neuf fois et je riais quelque peu. « Ah oui, tout de même ! » Ça m'étonnait quand même, personnellement j'avais déjà du mal à revoir un film deux fois, alors neuf, bon dieu. Il n'y avait plus aucun suspens, ni même aucun plaisir à le regarder, si ? Enfin, je supposais qu'elle devait l'adorer pour l'avoir vu autant de fois, d'autant plus que ça n'était pas non plus un très vieux film. Elle me parlait donc de Cameron Diaz avec une certaine passion, je lui accordais ça, en me disant que dans vingt ans, elle allait très certainement lui ressembler, ce qui me faisait légèrement rire. Mais elle n'avait pas tord, oui je pouvais voir les ressemblances entre les deux blondes, même si celle qui se tenait devant moi m'était bien plus agréable. Mais c'était aussi parce que je la connaissais mieux. « T'es bien mieux qu'elle, tu veux rire ! » Bon, sans compter son succès, ses awards, son sourire à quinze mille dollars et ses quinze lignes de parfums, franchement, je trouvais qu'Holly n'avait rien à lui envier. Ou presque. Disons que ça n'était pas tout à fait le même niveau non plus, quoi. Elle enchainait ensuite sur le final, comme quoi elle avait été déçu que l'héroïne choisisse le coeur plutôt que les poches et je hochais la tête de façon affirmative. « T'as conscience que si tu t'identifies trop à elle, t'auras probablement le droit au même happy ending que le sien ? Promis, je serai là pour crier "je proteste" le jour où t'auras décidé de te marier avec un gen du peuple. » repris-je en posant ma main sur la sienne pour lui montrer tout mon soutien. Et puis elle en venait à me comparer à Justin Timberlake, alias le weirdo du film et je grimaçais. « Les lunettes me vont bien mieux. Et je suis quand même plus sexy/viril que lui, non ? » En même temps, être plus viril que Timberlake, ça n'était pas bien compliqué non plus.

_________________

    Even if that means feelin' the pain, that's what we gotta do. Let it fall apart, come on and break my heart, break it right in two.
    - - - - - - - - - - - - - - - - -
    'Cause I don't want to smile if that means losin' you,
    I want tears
Revenir en haut Aller en bas
Holly
Voir le profil de l'utilisateur   
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: Re: reuf ☻ 19/08 vers 22h — Lun 17 Aoû - 19:56


Il avait vu le film, et d’un côté ça me soulageait grave car il allait comprendre tout ce que j’allais déblatérer à ce sujet sans que je n’ai à perdre mon temps à tout lui expliquer depuis le début. On allait parler la même langue donc c’était chouette, même s’il m’affirme que ça fait des plombes maintenant qu’il l’avait vu. C’est pas grave, je viens de le projeter devant nos yeux donc ça va lui faire une petite piqure de rappel. Je ne lui demande même pas s’il a aimé ou comment il a trouvé l’actrice dans ce rôle, je connais son avis et je suis sûre qu’il est ultra-positif, hm. Il doit être surement le même que le miens vu que je le trouve géniale pour ma part, donc pourquoi pas lui vu qu’on a sensiblement les mêmes goûts. « t’sais, au départ, la première fois que je l’ai vu je devais avoir … 23 ans et je dois t’avouer qu’il m’a un peu influencé » hm hm, je plonge mes doigts salés dans mon bol de pop corn avant de reporter une nouvelle fois mon attention vers Shannon « je voulais me faire une nouvelle paire de seins » comme l’actrice le voulait, ouais. Ça avait viré rapidement à l’obsession vu que j’étais encore très jeune, insouciante et pas très stable dans ma tête. Je complexais pas trop, mais je trouvais qu’avec des nichons plus gros je pouvais faire encore plus de ravage. J’allais devenir définitivement une arme de destruction massive mais bon, on a réussi à me convaincre que c’était pas nécessaire « t’en fais pas ça fait des siècles que j’ai abandonné l’idée » au cas où il se demandait. En plus je sais pas s’il est sérieux ou s’il se paye ma tronche en me préférant à Cameron donc j’hésite vraiment et je sais pas quelle attitude adopter. Est-ce que je dois prendre ça pour une blague et me marrer ou bien un compliment et lui offrir mon plus beau sourire de petite fille gâtée par les compliments de son daddy ? Mmm je plisse les yeux et j’essaye d’analyser sa tronche à lui. Really Shannon t’es sérieux tu trouves vraiment que je suis meilleure qu’elle ? Waw c’est un putain de compliment qu’il vient de me faire je me sens plus trop là. Il s’imagine pas qu’il vient de court-circuité mon système hormonal tellement je tiens peut-être plus en place « toi tu sais comment me parler et c’est ce que j’aime le plus chez toi ! » ouais il sait comment me faire plaisir c’est clair parce-que là je m’y attendais pas. L'info met du temps à arriver au cerveau. Je suis bien meilleure que Cameron Diaz. Ok. La fin du monde approche. Mon dieu il vient de booster mon humeur c’est officiel je suis carrément aux anges là. Bon pour revenir au film, je dis pas non plus que c’est un classique, ni une majestueuse œuvre cinématographique qui va marquer les esprits et les grands esprits du septième art, je dis juste que j’en suis fan, personnellement, et que je l’ai visionné pas mal de fois car j’ai kiffé le jeu de rôle de l’actrice, ses idées, son comportement et surtout l’histoire. Bon la fin un peu moins car elle a fini par déconner en cédant à ses sentiments mais bon dans un sens je comprends le réalisateur, il a voulu se faire du fric en respectant le délire du happy end romantique. Mais si c’était moi ça aurait pas été la même, chose oh que non. D’ailleurs c’est ma plus grosse crainte. « t’es sérieux non jamais ! » JAMAIS ! C’est horrible non il est hors de question que je finisse comme elle « tu sais si je fini avec un prof de sport ça voudra dire que j’ai échoué dans ma vie donc non non non » je refuse même de réfléchir à cette éventualité. Et puis il se propose pour m’aider à éviter un scénario pareil en venant protester le jour de mon mariage. Il est trop chou mais ça va trop suffire « non mais écoute Shannon, si je finis comme elle je te donne le droit de me tuer. » ouais carrément « ouais tue moi Shannon » il a la procuration, oui. Mais il fait ça correctement n’empêche. Genre je veux une belle mort quand même, bien soigné et tout. Par contre le gars qui lui ressemble un peu vu qu’il porte à peu près les même lunettes, même s’il est trop bizarre, avec son compte en banque lui y’a moyen. « Mmm ouais plus sexy et vachement plus viril, ça je te l’accorde » mais il est quand même bien Justin aussi, je vois pas pourquoi Shannon grimace pour autant. Il se tape pas le meilleur rôle dans ce film mais c’est pas non plus un sac « par contre c’est pas en faisant des frottis-frottas avec Isidore que tu vas pas lui ressembler » m’ouais Shannon, Justine m’a dit qu’il s’était rien passé l’autre jour, je suis au courante, et mon regard diaboliquement aguicheur ne va pas lui échapper. « c’est quand que tu passes à l’action ? » cette semaine ? Il a une occasion en or en plus avec l’accès privilégié à la suite. Et attention non je ne l'encourage pas à le faire. Ce n'est pas une incitation à copuler, c'est juste à titre informatif on va dire. Parce-que bon  voilà on le ship trop avec Isidore et c'est une histoire que j'aimerais bien personnellement qu'elle aboutisse, hm. C'est moche pour ce Randy mais voilà, c'est comme ça …

_________________
Quand je me sens déraciné je monte au sommet des arbres.De là-haut je vois la mort, faut être précis elle approche, la vie c’est apprécier la vue, après scier la branche
Revenir en haut Aller en bas
Shannon
Voir le profil de l'utilisateur  http://allsuitedup.tumblr.com/ 
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: Re: reuf ☻ 19/08 vers 22h — Mer 19 Aoû - 1:06

On ne pouvait pas dire que le film m'avait laissé un grand souvenir non, c'était à mes yeux à peu près la même chose que tous les films comiques américains de ces cinq à dix dernières années. Devant, tu passes un bon moment, en général, tu y vas avec un ou plusieurs de tes proches afin de combler l'ennui du vendredi soir, lorsque personne n'a envie de sortir boire un verre. Puis, tu rentres chez toi, tu allumes le jet d'eau, prends une douche, fais l'amour, t'endors et lorsque tu te réveilles, toutes les petites choses du quotidien ont pris le dessus, si bien que tu ne te souviens même pas d'être allé au cinéma. C'était ainsi, un moment éphémère, du moins c'était comme ça que ça se passait à chaque fois pour moi. Mais je prenais tout de même plaisir à les voir sur le moment oui. Il faut dire que je restais assez critique en matière de cinéma, même si il devait très certainement y avoir pire que moi. La jeune femme l'avait donc vu pour la première fois à ses vingt-trois ans, et ce film l'avait apparemment influencé à un tel point qu'elle avait pensé à se refaire les seins. Qu'on se le dise, beaucoup de femmes ont de quoi complexer à ce niveau là. Certaines ne sont que trop plates, mais ça n'était pas le cas d'Holly, du coup, j'avais bien du mal à comprendre pourquoi elle aurait pensé ne serait-ce qu'une fois à se refaire la poitrine. « T'aurais eu de ces problèmes de dos en vieillissant. » soufflais-je pensif alors que la blonde m'assurait que l'idée était bien derrière elle maintenant. C'était comme ces filles anorexiques qui voulaient toujours devenir encore plus maigre, ne se rendant pas compte que ce qu'elles étaient déjà était bien au delà de l'acceptable. Une question de limite je suppose. Et puis se laisser influencer par l'image que la société souhaitait nous donner de la femme ou de l'homme parfait n'était pas franchement correct. Lorsque l'on regardait toutes ces filles découpées dans les magazines, les hanches bombées et la taille resserrée comme si tout était naturel. Du produit marketing, tout simplement. Tentant de ne pas trop m'évader dans mes pensées, je clignais des yeux au moment où elle me rappelait sur terre, ajoutant que je savais comment lui parler. « Brangelina, babe. » ajoutais-je en un sourire en coin. Quant au fait qu'elle termine avec un prof de sport, de toute évidence, c'était bien loin d'arriver. En toute honnêteté, je la comprenais, car même si je tombais amoureux de quelqu'un ayant ce métier, je crois qu'au final, je finirai par lui demander plus, de s'élever. Quelqu'un qui n'avait aucune ambition ne m'intéressait pas, j'aimais avoir un partenaire indépendant à mes côtés, qui soit capable de continuer à grimper, à se renouveler. « Je ne te tuerai pas, j'espère que t'en as conscience. » Ah ça non, et puis quoi encore. On était plus entrain de tourner Mr. & Mrs. Smith, c'est bon, on avait déjà donné. Ou presque. « Au pire des cas, je te retiendrai dans un de mes futurs palaces, lorsque je serai milliardaire, une sorte de cage dorée où tu pourras passer le restant de tes jours à te faire les ongles, te rouler dans des billets et commander des gamins de vingt-ans super biens foutus sur des site com. » Quel avenir j'avais prévu pour ma future détenue de femme. Non, plus sérieusement, je ne m'en faisais pas trop pour elle, je savais qu'elle finirait bien par trouver chaussure à son pied. « Enfin, rien ne presse, je suis certain que tu trouveras quelqu'un de pas trop mal. » Il faudra que je lui donne ma bénédiction évidemment, parce que bon, je ne veux pas qu'elle fréquente n'importe qui non plus, mais dans l'idée, j'étais assez optimiste quant à son futur. Enfin, seulement si son secret ne venait pas se mettre en travers de son chemin. Holly mis ensuite le sujet Isidore sur le tapis en me demandant quand est-ce que je comptais passer à l'action. « J'aime Randy, H. » lui répondis-je ce qui était également une réponse assez clair à cette question. Le sujet Isidore était fâcheux, j'avais dérapé et maintenant j'en payais les pots cassés, tout comme le garçon. Il était naturel que les gens se posent des questions, malheureusement, je n'avais pas trop de réponse à leur donner autre que celle ci.

_________________

    Even if that means feelin' the pain, that's what we gotta do. Let it fall apart, come on and break my heart, break it right in two.
    - - - - - - - - - - - - - - - - -
    'Cause I don't want to smile if that means losin' you,
    I want tears
Revenir en haut Aller en bas
Holly
Voir le profil de l'utilisateur   
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: Re: reuf ☻ 19/08 vers 22h — Ven 21 Aoû - 5:30


C’est vrai que avoir une belle paire de seins avaient des avantages incontestables, mais aussi son lot d’inconvénients. A long terme, comme il vient de souligner, j’aurais vraiment souffert au niveau des lombaires mais ça à 23 ans c’était même pas un argument qui aurait pu me barrer la route. Bon l’idée était bien loin d’aboutir car j’avais fini par l’oublier et l’entasser avec mes projets nombreux avortés. J’avais tout simplement hoché la tête, signe approbateur qui ne voulait franchement rien dire. Des fois j’étais tellement paumée que je savais pas trop quoi répondre. Je m’étais juste contentée de dire que c’était de l’histoire ancienne maintenant. En gros un petit aveu personnel comme je l’ai habitué maintenant à entendre sortir de ma bouche. Je dépose mes prunelles sur l’écran pour suivre les événements, mais surtout me focaliser sur la blonde, actrice principale et véritable idole pour moi. Là dans ma tête t’as un processus un peu complexe qui se produit en vue de la comparaison vachement flatteuse de Shannon et qui a pour but de voir si effectivement je suis bien mieux qu’elle. A l’intérieur de mon crâne, et durant l’espace de quelques minutes, mon cerveau commence à traiter des milliards d’informations et de détails nous concernant toutes les deux. Je ressors toute ma base de donnée et comme bilan définitif je me dis que ouais, Shannon a peut-être pas exagéré d’ici vingt temps je prévois plus au moins la même trajectoire qu’elle. Si je reste aussi ambitieuse et constante dans mes objectifs, je pourrais même la dépasser parce-que ce que j’ai envie d’accomplir c’est juste des trucs de malades. On pourrait me prendre pour une grosse dingue, une nana qui a pas trop la tête sur les épaules, qui rêve trop en 3D si ce n’est exagère dans son but ultime, mais c’est comme ça. Et Shannon, presque implicitement et sans qu’il le veuille vient de booster mon envie de cartonner à ma sortie d’ici. Par contre il vient sans le vouloir de me rendre légèrement triste en me rappelant le nom de notre binôme. Brangelina. Qu’est ce qu’il adviendra de ce feat astral si je venais à partir cette semaine ? Juste le fait d’y penser me plomba l’humeur, mais derrière mon bol de pop corn j’essayais ne rien montrer histoire de ne pas déteindre sur lui. Brangelina. Entendre ce néologisme me transporta des semaines en arrière, un brin nostalgique. Ouais je viens de voyager loin dans mes pensées, l’air pensive et à moitié absente, fixant un peu comme ça l’écran sans réellement y prêter grande attention. J’essaye de pas trop me déconnecter complètement du monde réel et garder un contact physique avec Shannon, mais c’est plus fort que moi. Neuf semaines à délirer c’est pas rien quand même, et ce n’est qu’à ce moment là que l’idée que tout ça puisse se terminer d’un coup me percute l’esprit. Là je revois défiler presque tous nos moments à la place de ce film qui me parait d’un coup nettement moins intéressant, comparé à notre film à nous. On a quand même vécu pas mal de trucs c’est dingue. « merci Shannon » oui merci pour tout. Je sais pas pourquoi je dis ça d’ailleurs, mais c’est sorti comme ça, dans un moment où j’avais vraiment besoin de le dire pour me sentir mieux. Devant ce moment de grosse tristesse et d’émotion, de peur aussi, de stress et de crainte de devoir me séparer de lui vendredi, j’ai éprouvé le besoin immédiat de le remercier pour tout. Peut-être qu’il ne comprendra rien sur le coup mais ça viendra, surement avec le temps. J’essaye de ne pas détacher mon regard de l’écran et j’essaye de me ressaisir dans mon coin pour ne pas paraître ébranlée. J’arrive remarquablement à penser à autre chose et on a l’avantage de rebondir sur mon futur. Je lui donne d’ailleurs procuration pour me buter si je venais un jour à flancher émotionnellement ou dérailler de mes objectifs de base, mais non, il m’annonce avec son air du fidèle compagnon loyal qu’il ne me tuera jamais. Bah il faudra s’y résoudre un jour, même si l’éventualité de me voir céder et finir avec un coach sportif est loin d’arriver. C’était un peu par sécurité on va dire, mais bon il fallait se résoudre à trouver quelqu’un d’autre pour s’en charger au cas où j’en aurais besoin. Le sale boulot, c'est pas pour Shannon. Je pouvais pas compter sur lui, ok c’est bon j’ai compris. L’avenir qu’il s’imaginait et le futur qu’il me réservait par contre était nettement plus amusant, me soutirant même un nouveau rire pour faire monter mon humeur en flèche. « tu viens d’avouer l’un de tes si profonds fantasmes : m’emprisonner chez toi » c’était un peu ce que je retenais. Il voulait que je reste sa propriété et me voyait tel un fauve de riche dans une cage. Ok. Je sais pas quoi en penser mais cette vision doit être à cause de son subconscient qui lui arrive de disjoncter des fois. « j’espère aussi » je garde espoir, oui. J’envisage même le meilleur à venir à ma sortie d’ici même si on m’a prédit des trajectoires et des avenirs moins reluisants que ceux imaginés par Shannon. N’empêche je crois l’avoir légèrement plombé avec ma question. Dans ma tête je ne pensais pas qu’il était aussi catégorique que ça pour me sortir une réponse aussi clair, qui en dit long sur sa relation et qui me laisse muette le temps de quelques minutes. Ok j’ai compris. Faut que j’informe Justine que notre petit caprice de voir ces deux là associés un jour n’allait jamais arriver, mais à part ça rien de bien nouveau. Il risquait donc de ne rien se passer. Dommage. Elle va être sacrément déçue mine de rien. Donc oublions. « t’sais ce Randy, il a vraiment la chance de t’avoir … » que je lance un peu pensive, juste comme ça. Est-ce que je pourrais un jour trouver quelqu’un d’aussi fidèle que Shannon, ou attachée à moi de la même façon dont il est attaché à son Randy ? ça serait une douce utopie que de tomber sur une personne pareille mais bon, vu mon historique, je risque jamais de tomber dessus. Car bon au fond, faut pas se mentir : j’estime pas encore être prête pour mériter une personne pareille …

Sujet Terminé pour Holly.

_________________
Quand je me sens déraciné je monte au sommet des arbres.De là-haut je vois la mort, faut être précis elle approche, la vie c’est apprécier la vue, après scier la branche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
reuf ☻ 19/08 vers 22h Empty
Message (#) Sujet: Re: reuf ☻ 19/08 vers 22h —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: