Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 to kill a mockingbird (26.08, 21:53)

Aller en bas 
AuteurMessage
Salomé
Voir le profil de l'utilisateur   
to kill a mockingbird (26.08, 21:53) Empty
Message (#) Sujet: to kill a mockingbird (26.08, 21:53) — Sam 22 Aoû - 2:34

TO KILL A MOCKINGBIRD
ft. Daniel

Elle laissa courir ses doigts le long des tranches parfaitement alignées. William devait être du genre maniaque, parce qu’elle n’avait encore jamais vu une bibliothèque aussi parfaitement rangée. Mais ça, elle pouvait comprendre. Les livres, c’était sacré. Un livre, ça se respectait. Ça se rangeait. Ça se soignait. Et cette bibliothèque était sans doute le seul endroit du château qui lui paraissait parfait en tous points. Une moue moqueuse tordit ses lèvres. Voilà bien la première fois qu’elle se trouvait un soupçon de point commun avec le Maître des lieux. Elle continua son exploration minutieuse des rayonnages, découvrant avec un émerveillement non feint l’immensité de cette collection. Si elle avait pu, elle y aurait passé le reste de ses jours. Mourir ici, fossilisée entre deux rayonnages, lui paraissait tout à fait digne. Elle rit toute seule à cette pensée. Bon, plus sérieusement. Qu’était-elle venue faire ici à la base ? Ah oui, ranger l’exemplaire de To Kill A Mockingbird emprunté plus tôt dans la semaine. Le plancher craqua derrière elle, et elle se retourna brutalement, se retrouvant face à un visage si familier que l’air se bloqua dans ses poumons un instant. Puis elle expira doucement. « Daniel ! » La ressemblance avec Vedel était trop frappante, et l’avait surprise sur l’instant. Instinctivement, elle porta la main à sa joue gauche, lézardée de jaune et de vert d'un hématome qui s'estompait, et découverte par ses cheveux attachés en chignon. Elle ne s’attendait à pas à croiser quelqu’un. Tant pis. Un sourire vint adoucir la surprise peinte sur son visage l’instant d’avant. « Décidément, entre nous, c’est toujours une affaire de livres ! Comment vas-tu ? »

_________________

Living like we're renegades

Long live the pioneers, rebels and mutineers. Go forth and have no fear, come close and lend an ear. (...) It's our time to make a move, tt's our time to make amends, it's our time to break the rules. Let's begin... ©️ (sign) anaëlle (texte) x ambassadors • renegades.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Marlow
Voir le profil de l'utilisateur   
to kill a mockingbird (26.08, 21:53) Empty
Message (#) Sujet: Re: to kill a mockingbird (26.08, 21:53) — Sam 22 Aoû - 10:42

Durant mes deux toutes petites semaines d'aventures, j'avais eu le temps de faire à peut-près tout le tour du propriétaire. Ainsi, parmi toutes les salles que contenait le domaine, une en particulier me laissait un souvenir nostalgique : la bibliothèque. Je flânais entre les rayonnages, à la recherche d'un livre en particulier qui pourrait me servir pour mon rôle de modérateurs, quand j'entendais comme des pas derrière moi. Tellement plus habitué à cette vie en communauté, je me retournais, sur le qui vive, prêt à me défendre d'une quelconque attaque extérieur. Au fond, il n'en était rien, la jeune femme qui avançait vers moi était Salomé, encore plus belle et mystérieuse que dans mes souvenirs. Même si une étrange plaie venait marquer son si joli visage. Sa remarque tirait un sourire, au fond, elle avait raison, entre nous c'était une histoire de livres. J'étais heureux de la voir, content au fond de tous les retrouver :

Salomé. Je suis ravi de voir que toi aussi, tu as décidé de revenir...

Cela dit je m'installais dans un fauteuil tout proche l'invitant l'invitant à prendre place à mes côtés. On serait bien plus à l'aise pour discuter ainsi. :

Au fait, bravo pour ton joli parcours dans l'aventure... Mais, à ce que je vois, celui-ci n'a pas dut être au goût de ton compagnon, je me trompe ?

Tout ceux qui regardaient un tant soit peu l'émission savaient qu'il y avait eu un rapprochement plus que significatif entre Salomé et Mo. Or, vu le visage de la jeune femme, je me doutais que cet élan affectif n'est pas été du goût de son mari. Puisque oui, il me semblait bien que la demoiselle était marié. Je me doutais bien qu'en abordant ce sujet, je mettais les pieds dans un nid de vipère, mais que voulez-vous. Ma nature profonde de médecin-légiste, cherchant à découvrir la vérité la où celle-ci est dissimulée, reprenait tout naturellement le dessus, sans que je ne le veuille vraiment.

_________________


Les origines de l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Salomé
Voir le profil de l'utilisateur   
to kill a mockingbird (26.08, 21:53) Empty
Message (#) Sujet: Re: to kill a mockingbird (26.08, 21:53) — Mer 26 Aoû - 1:54

Elle aimait cet endroit. Il s’en dégageait une paix qui l’apaisait. Elle se sentait à sa place, elle qui ne l’avait jamais vraiment été. Elle aimait les rayonnages alignés, l’odeur de poussière, de bois et de papier, le dégradé de couleur des tranches de livres. Et là, dans cet atmosphère de paix absolue qu’elle s’efforcçait d’absorber, elle était tombée nez-à-nez avec un ancien candidat. Daniel. Elle l’appréciait – du moins pour le peu qu’elle avait pu discuter avec lui – mais, bien qu’elle ne lui avouerait jamais car il s’agissait là de ce qui touchait au plus profond de ses blessures, sa ressemblance avec Vedel lui avait donné un frisson. Sauf qu’il y avait sur le visage du candidat une douceur depuis longtemps disparue sur le visage de son ex-compagnon. « ça me fait plaisir de te revoir aussi. Je vois qu’en plus tu nous reviens en modérateur ? » Elle eut un fin sourire et s’apprêtait à s’asseoir à côté de lui quand il s’aventura là où il n’aurait pas du. Il n’avait pas terminé sa phrase qu’elle baissait les yeux, gênée et furieuse à la fois. D’un geste sec elle détacha l’épingle qui maintenait son chignon, et secoua ses cheveux pour qu’ils retombent en cascade du côté gauche, masquant ce qui était devenu son étendard le plus honteux. Elle accrocha son regard, et ses iris clairs étaient devenus de glace. « J’imagine que tu as déjà la réponse. Ceci parle pour moi, non ? » Peut-être avait-elle été trop sèche, mais ça avait été plus fort qu’elle. Il avait fait un pas de trop, forcé son secret le plus blessant. Elle avait passé sa vie à garder la tête droite, à serrer les dents. Ne rien montrer. Ce secret elle l’avait confiée à une personne, dans un élan de colère et de désespoir. Alors oui, elle avait conscience aussi que c’était une émission diffusée à grande-échelle, et que depuis leur petite scène avant son départ, tous les candidats et la moitié de l’Angleterre devaient être au courant. Mais au moins avaient-ils eu la décence de ne pas l’aborder aussi frontalement. De faire comme si. De lui laisser ce qu’il lui restait de dignité.

Spoiler:
 

_________________

Living like we're renegades

Long live the pioneers, rebels and mutineers. Go forth and have no fear, come close and lend an ear. (...) It's our time to make a move, tt's our time to make amends, it's our time to break the rules. Let's begin... ©️ (sign) anaëlle (texte) x ambassadors • renegades.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
to kill a mockingbird (26.08, 21:53) Empty
Message (#) Sujet: Re: to kill a mockingbird (26.08, 21:53) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Huitième Saison-
Sauter vers: