-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Partagez
 

 change the colours (01/05 - 1H00)

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosamaria
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: change the colours (01/05 - 1H00) — Lun 2 Mai - 19:46

@Hélio

C'était quoi le terme exacte déjà ? Ah oui, la plus attirante. Honnêtement, le titre, elle s'en moque un peu. Peut-être parce qu'elle est un peu trop habituée, ou bien que le physique n'est pas primordiale à ses yeux, allez savoir. Toujours est-il qu'une belle récompense était à la clé et rien que pour ça, elle était contente d'avoir été sondée comme la plus attirante lors du prime. Elle va pas cracher sur cette suite de luxe ni sur l'argent ajouté à sa cagnotte, clairement pas. Comme toute nouveauté, Rosamaria s'impatiente et ne perd pas de temps pour quitter le château, direction l'hôtel quatre étoiles. Il est un peu tard après le prime qui se montre souvent fatiguant tant physiquement que moralement mais peu importe, elle s'en fout la blonde, elle veut juste s'y rendre et tans pis si elle doit marcher dans la nuit. L'hôtel lui ouvre grand ses bras, la fait sentir princesse de nouveau comme au premier jour de cette aventure. Elle ne rêve pas de strasse et paillettes la colombienne mais de temps en temps, elle se permet d'en profiter. L'ascenseur monte en même temps que les battements de son palpitant. Plus elle avance et plus son sourire s'agrandit. Dans sa tête, c'est une rave party, c'est un feu d'artifice qui pète les oreilles, c'est un soleil qui vous aveugle mais en apparence, elle reste très sereine. Elle regarde à sa gauche, à sa droite, touche du bout des doigts la soie qui va l'accompagner dormir cette nuit, s’enivre du parfum du bouquet de viorne sur la table et profite même de cette belle bouteille de champagne laissée à l'abandon dans le frigo. Pas d'inquiétude, Maman est là et va pas te laisser seule. Elle  trouve rapidement une coupe, juste le temps de la remplir que la porte s'ouvre, donnant lieu à une lutte entre le clair obscur de leur regard. Elle avait presque oublié, qu'il avait accès à cette suite également. Elle reste interdite, se complaisant dans cet échange silencieux pendant qu'elle se demande comment elle doit se comporter avec l'homme le plus séduisant de la saison, d'après les internautes. Son jugement ne compte pas dans ce sondage mais elle est du même avis et de loin. Hélio a un physique qui ne trompe personne mais c'est pas ça qui lui a fait gagner cette récompense. Il dégage un truc, quelque chose de puissant, presque envoûtant. « Je pensais dormir seule cette nuit. » souffle t-elle finalement. Comme toutes les nuits depuis le début avait t-elle envie de rajouter. Comme d'habitude, elle a ce ton acide, que seul ceux qui la connaissent arrivent à déchiffrer, du ton normal au reproche. « C'est parce que tu dragues toutes les filles que tu as été premier à ton avis ? » demande t-elle sur un ton de reproche malgré elle. Parce que sa réputation n'est plus à faire au Hélio. Tout le monde sait, en tout cas Rosamaria l'a bien observé, qu'il se montre proche de plusieurs candidates et surement qu'il le ferait avec toutes s'il en avait l'occasion. Elle boit, vide sa coupe d'une traite sans l'attendre. C'est pas une victoire qu'elle a envie de fêter avec lui pour l'instant.

_________________
change the colours (01/05 - 1H00) Tumblr_nk21brgsD31qzjdb1o8_r1_400
Revenir en haut Aller en bas
Hélio
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) — Mar 3 Mai - 0:12


Si pour certains la fin du prime rime avec éliminations, départs, pleurs ou une autre connerie dans ce genre, pour moi ça rime plutôt avec délivrance, récompense et tous les autres mots sympathiques en enses. Ouais parce-que moi je m'en fous un peu de qui reste ou qui sort. Moi ce qui m’emballe dans cette histoire c'est que je vais enfin pourvoir jouir de ma récompense ; toucher du doigt la marchandise qu’on m’a promise et dont je me fais aucun doute sur sa qualité. William, au fond, c'est vraiment un chouette père noël, même si y’a pas non plus  de surprises vu que j’ai déjà un aperçu du cadeau que je vais recevoir. Parce-que bon, Rosamaria, c’est tout simplement une déesse et y’a pas d’autres termes pour la décrire, si ce n’est celui-là. C’est la nana la plus belle du château, y’a pas photos et à mes yeux y’a pas de réelles concurrences malgré ce que tu peux trouver de bien ici. Non elle, elle te surclasse tout le monde. Elle vient d'une autre planète et tu peux juste te contenter de l'admirer en silence. Elle se ballade dans sa catégorie et me relègue toutes les autres gonzesses à une division inférieure tellement elle leurs marche dessus avec ses escarpins qui potentialisent les longueurs étourdissantes de ses jambes. Et les téléspectateurs sont pas cons. Que ça soit ceux qui votent avec leur bite ou ceux qui votent avec une certaine objectivité, tout le monde est presque unanime pour dire que c'est la prochaine miss monde alors tu peux pas lui discuter son titre. Moi aussi d’ailleurs, même si j’ai quand même certains doutes légitimes sur ce placement étrange, et je sais pas si on truque les sondages dans cette émission, ou si c’est une coïncidence, voir un scénario finement préparé à l’avance, mais y'a quand même matière à réflexion. Ce que je sais par contre, de certitude même, c’est que j’attends ce moment avec impatience depuis un bon moment maintenant. Sauf qu'avant de rejoindre ma suite prestigieuse et aller à la rencontre de ma blonde, je passe tout de même faire un petit saut vers ma chambre pour revêtir une veste en cuir histoire de me préparer au froid que je risque de me taper dehors en traversant les sentiers pour rejoindre la suite, à l’autre bout du domaine. J’abandonne Osane et je la laisse derrière moi pour rejoindre secrètement une autre femme. Dis comme ça, je passe vraiment pour le plus gros des connards, mais j’y peux rien si c’est le seul endroit où elle n’est pas amenée à me suivre et où j’aurais pas à me la coltiner. Et je crois que c’est très bien ainsi. Du coup je me casse du château sans plus attendre et je rejoins l’hôtel, les mains dans les poches, serein. Je monte vers l’étage supérieur et là je suis sur le cul : j’ai jamais vu un endroit aussi luxueux que celui-là. Ou peut-être seulement dans mes rêves, voir mes délires persos, mais là encore j’ai pas souvenirs de m’être visualisé la maquette d’un endroit pareil. Ça pue le fric à plein nez, et c’est exactement dans ce genre de chambres cinq étoiles dignes d’un Floyd Mayweather croulant sur l’or et les billets où j’imagine vivre dans un futur proche. Ouais ça fait partie de mes objectifs tracés au feutre rouge perméable et je déconne pas avec ça. Alors je me complais dans ma visite, car cet endroit me donne un premier goût de ce que j’aurais à vivre prochainement. Ça me motive d’avantage, ça me fait saliver mais je garde quand même les pieds sur terre. Ça sert à rien de s’emballer car y’a du chemin à faire avant d’arriver à tout ça. Comme y’a encore du chemin à faire avant de rencontrer enfin ma blonde. J’inspecte les lieux avec mon regard et je pousse la porte de la chambre principale, là ou mes yeux percutent ceux de la déesse du sondage. Un fin sourire effleure mes lèvres un court instant. Elle est belle, Rosamaria. Mais elle est aussi directe et perd pas de temps. Je sais de quoi elle parle, et je sais aussi que sa phrase supposée être innocente regorge de reproches en profondeur « c’était la seule solution » elle le sait, et je le sais aussi alors je comprends pas pourquoi elle commence déjà à me faire son regard. Au fond je m’y attendais un peu à ce genre de remarques, mais je sais ce que je fais et ça me suffit. Je jette un léger coup d’œil à la bouteille et je lui intime d’un regard de me verser un verre. Décidément la production pense à tout, on dirait. « Commence pas, Rosa » ouais c’est notre premier soir en tête à tête depuis le début alors je vois pas pourquoi je le passerais devant une cour martiale à me justifier. Avec les gonzesses c’est toujours la même chose. Elles te larguent, elles t’abandonnent comme une vulgaire merde au moment où tu t'y attends le moins, mais te font quand même signer un contrat 'fidélité' absurde de longue durée et ça sans pour autant être payé en retour. Et juste pour bien te faire chier, elles te mettent un bracelet électronique à la cheville pour surveiller tes moindres faits et gestes, même si t’as plus de comptes à leurs rendre. « disons que je m’occupe du mieux que je peux » J’hausse les épaules « et puis c’est pas important » que je lance avec mon sourire arrogant au coin, tout en calquant mon regard pénétrant au sien. Là, j’ai vraiment envie de la prendre, caresser sa chevelure dorée et sentir son parfum, mais elle m’a l’air encore distante. Est-ce que j’ai des comptes à lui rendre ? Je ne pense pas, alors pourquoi ce regard ?

_________________
I fear no man. If you breathe oxygen, I do not fear you.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamaria
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) — Mar 3 Mai - 22:28

C'est pas une fille mesquine Rosamaria, une fille qui va appuyer sur les sous-entendus, qui va titiller les points faibles. Non, elle c'est plutôt la franchise à l'état brut, qui va te balancer sans détour tout ce qu'elle pense en laissant le tact au vestaire. Seulement là, elle n'y arrive pas parce qu'elle ne sait pas ce qu'elle attend en lui, de cette soirée, de cette récompense. Elle lui jette ses paroles avec cette rage mesurée sans réfléchir, en bouillant sans pour autant exploser. C'était la seule solution qu'il lui dit. Elle veut bien l'admettre, elle veut bien le comprendre. C'est pas pour autant que c'est plus facile à accepter. Et alors qu'elle lui relance ses pensées suggérées dans cette question qui semble anodine, il la remet tout de suite à sa place et contre tout attente, la blonde se fait docile. Non, elle n'allait pas voir rouge parce qu'au fond, elle a conscience qu'elle n'a aucun droit sur lui et qu'elle a envie de passer une bonne soirée. Bon sang, elle était venue pour ça à la base, pour se détendre. Et avec le candidat, ça aurait du juste couler de source, ça aurait du être naturel sauf que dans sa tête, c'est plus compliqué que ce qu'elle prétend. Il s'occupe du mieux qu'il peut qu'il lui dit. Ça l'a fait doucement sourire. « Tu vas dire ça aussi, c'est la seule solution. » renchérit-elle avec un rire jaune. Bientôt il les baisera toutes mais il n'aura pas le choix, c'était la seule solution alors elle peut pas lui en vouloir hein. Elle abandonne Rosa, elle a pas envie de se battre et se débattre ce soir. C'est bien trop confus dans sa tête pour qu'elle puisse parler raisonnablement. Elle se décide finalement à sortir une coupe pour le candidat, lui sert sans pour autant lui emmener. C'est sa suite aussi après tout, qu'il ne reste pas près de la porte de sortie comme un malpropre. Il la rejoint alors et leurs yeux s'attirent une nouvelle fois. Elle lève son verre pour trinquer. « A nos comptes à rendre à personne alors ? » question ou affirmation, elle n'en sait rien. La vérité, c'est qu'elle voudrait qu'il jette son verre, qu'il ne trinque pas à ça voir qu'il s'énerve. La vérité aussi, c'est qu'à sa place, Rosamaria aurait trinqué. C'est comme si elle avait besoin d'être rassurée, de sentir qu'elle a encore du pouvoir sans pour autant le vouloir. « C'est quoi qui est important alors ? Tu peux me dire ? » Elle ne laisse rien paraitre alors que cette réponse attendue, elle l'attend presque le souffle coupé. Elle n'a pas envie de déblatérer pendant des heures, après cette réponse elle passe à autre chose, elle oublie tout et elle tente de passer du mieux qu'elle peut une bonne soirée avec Hélio.

_________________
change the colours (01/05 - 1H00) Tumblr_nk21brgsD31qzjdb1o8_r1_400
Revenir en haut Aller en bas
Hélio
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) — Mer 4 Mai - 0:14


Je suis peut-être entrain de me faire des idées dans ma tête, mais moi je tends à penser que Rosa me fait une petite crise de jalousie civilisée, et franchement ... ça me plait, car au fond ça prouve pas mal de choses en soi. Déjà ça me rassure sur pas mal de choses. Ça me réconforte et je m’en réjouis diaboliquement dans mon fort intérieur. Alors si ça aussi c’est la seule solution pour faire passer le temps qui commence à devenir trop long –du moins de mon côté- ? Pas vraiment. Y’a d’autres occupations, je sais. Y’a d’autres activités plus productives et moins dérangeantes que draguer tout ce qui bouge, je peux le concevoir, mais chacun son truc et pour moi attendre sagement dans mon coin que le temps passe ne fait pas trop partie de mon programme. Ouais chacun sa méthode. Au fond je suis conscient que c’est loin d’être une excuse valable, mais chacun son trip pour passer le temps. « non » que je me contente de souffler, les mains dans les poches. C’est comme ça, j’y peux rien. Après tout je n'ai sauté personne jusqu'à maintenant alors c'est tranquille. J’ai conscience de jouer dangereusement avec le feu en me conduisant comme ça avec elle, mais j’ai une explication pour tout. Alors je me rapproche pour me saisir de ma coupe et trinquer, sauf que … non j’aime pas comment elle essaye de se jouer de la situation pour mettre en exergue mon point faible qu’elle n’hésite pas à exploiter. Non je refuse de trinquer à cette connerie et je garde mon verre à hauteur de mes lèvres. Mon regard est unanime et elle a sa réponse. Non c'est pas comme ça que ça se passe. En fait, elle la connait déjà, la réponse à cette question. Elle sait déjà tout mais elle s’amuse à vouloir l’entendre à chaque fois, ou le voir dans mes yeux. Elle se plait à me voir sous ma véritable nature. Impuissant devant une femme, alors que je montre tout le contraire au quotidien. Mais elle sait aussi de son côté qu’elle n’a pas le droit de jouer au même jeu que moi. Pour le bien de tout le monde, le notre mais surtout de celui avec qui elle s’essaierait de jouer ne serait-ce qu’une petite note innocente. Et elle, elle aurait trinqué ? Franchement c’est une question à laquelle je n’ai pas envie d’avoir de réponses. Je soupire. Elle a gagné, c’est bon. « Osane, c’est juste une distraction » ouais, l’élément qui embrouille tout le monde. Le geste brusque et prémédité du magicien qui attire l’attention du public pour dissimiler le véritable tour qui lui, se passe ailleurs. Elle peut voir à mon regard que je suis sincère. Tout le monde s’embrume à penser que j’ai vraiment envie de draguer cette meuf, qu’elle m’intéresse ou une autre connerie dans le genre. Les gens veulent voir du spectaculairement beau, alors je leur donne leur part d’illusion. Je leur montre le blanc pour dissimuler le noir mais pour ça, Rosa doit me faire confiance. Elle n’a pas de soucis à se faire là-dessus. Alors cette fois je reste muet et je bois une gorgée en silence, mon regard toujours calqué sur le sien. Ce qui est important pour moi ? C’est évident. « toi » que je souffle avec un sourire au coin. Oui il n’y’a que elle qui compte pour moi dans tout ça. Ou plutôt nous mais pour ça elle doit être patiente, me laisser du temps et me donner une seconde chance pour me rattraper. Elle en a peut-être pas conscience mais je fais tout pour la reconquérir à nouveau et pour ça je suis prêt à tout. « je fais tout ça pour toi » que je lui rappelle, sauf que ce détail, elle semble toujours vouloir l’oublier. Mais je la comprends. Je peux pas lui en vouloir. Elle veut du concret alors elle l’aura un jour. Je vide ma coupe dans ma gorge, je dépose le verre sur la table et je réduis de plus en plus la promiscuité avec elle. Elle s’imagine même pas combien c’est dur pour moi de faire semblant, ou de pas la toucher alors qu’elle est juste là, devant moi. Sentir son parfum au loin et frôler du regard sa chevelure dorée. C'est de la souffrance que je mérite même pas. Alors on a que cette soirée pour nous. Ou plutôt j’ai que cette soirée alors je compte la passer entièrement avec elle. Je me laisse tomber sur le lit, mes prunelles vides et claires dirigée vers le plafond. « c’est ce genre d’endroit qui te fait rêver, c’est ça ? » en tout cas c’est ce que je vais lui offrir un jour. Du moins, je vais essayer …

_________________
I fear no man. If you breathe oxygen, I do not fear you.
Revenir en haut Aller en bas
Rosamaria
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) — Mer 4 Mai - 23:20

Hélio, c'est le genre de mec arrogant, dont la suffisance transpire de tous ses pores, à qui on a envie de foutre des claques rien qu'à cause d'un sourire arrogant de trop alors forcément, quand cette superbe se fissure même un tout petit peu, c'est une victoire. Cet air, elle l'aime autant qu'elle le déteste mais adore surtout quand il s'effrite à cause d'elle. Il dit qu'Osana est une distraction. En réalité, elle se doute qu'il n'y a rien entre eux même si ça ne lui plait pas forcément ce petit jeu. « C'est pas la bonne méthode. » Elle parle pas du jeu, elle parle pas d'Osane et la façon discutable dont il se sert d'elle. C'est juste pas la bonne méthode, pour elle et lui, pour lui prouver ce qu'il tient à lui prouver, si c'est toujours d'actualité. Mais là encore, elle ne devrait avoir aucun droit sur lui et il devrait faire ce qu'il veut, avec qui il veut. Mais ce droit, c'est comme s'il le lui donnait avec ce 'toi'. C'est comme une autorisation à être chiante, à être jalouse pour rien, à ce qu'il lui appartienne à elle seule. Sauf qu'elle ne sait pas si elle est prête à ce que ce soit réciproque. Elle ne peut réprimer un sourire malgré toute la force qu'elle y met. C'est dur de résister à Hélio quand il se met en mode love to love. Et tans pis s'il regagne son sourire satisfait, oui elle est faible. Même si ce sourire la trahit, elle reste encore distante. « tu dois vivre pour toi. » Pas pour elle. Elle souffle en secouant la tête par regret. Elle regrette qu'il ne comprenne pas certaines choses, ce serait plus juste plus facile s'il arrêtait de penser à elle. Est-ce c'est ce genre d'endroit qui la fait rêver ? D'accord, elle sent qu'elle va devoir s'assoir... Elle se pose à ses côtés, assise, les jambes pliées sur le côté, appuyée sur son bras droit pendant qu'elle le regarde. « Écoute, je ne suis pas une princesse, tu n'es pas un prince. Je... » Elle voulait se montrer subtile, partir dans des belles métaphores, des belles phrases mais à cette heure-là, ça la fatigue déjà. Elle finit par se détendre, lâcher un rire en lui tapant sur le torse. Ça lui ressemble déjà plus. « Oui, oui d'accord. Bien sur que ça fait rêver, bien sur j'aime et je veux vivre comme ça tous les jours. » Elle va pas mentir, c'est un niveau de confort qu'elle n'a jamais atteins et qu'elle rêve d'atteindre. Qui n'aimerait pas honnêtement ? « mais juste normal, c'est très bien aussi... » elle le voit déjà dans ses yeux qu'il s'enflamme, qu'il lui en faut toujours plus, qu'il doit taper toujours plus haut. Il se rend pas compte qu'elle n'a pas véritablement besoin de ça, qu'ils pourraient se contenter de l'essentiel et que cette acharnement gâche tout.

_________________
change the colours (01/05 - 1H00) Tumblr_nk21brgsD31qzjdb1o8_r1_400
Revenir en haut Aller en bas
Hélio
Voir le profil de l'utilisateur   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) — Jeu 5 Mai - 20:27


Est-ce que c’est la bonne méthode, ça je sais pas. Ce que je sais par contre, c’est que ça permet de me faire oublier que la blonde qui colonise sans cesse mes pensées depuis des lustres est là, dans le même château que moi. Alors oui c’est peut-être pas la meilleure méthode, ça dézingue même ma réputation et ça risque de me faire passer pour le plus gros connard de l’histoire, mais je suis prêt à sacrifier mon image pour toucher du bout des doigts mes rêves. Alors en attendant, j’essaye de bricoler des relations factices et temporaires pour passer le temps. C’est dur pour elle, mais ce l’est encore plus pour moi aussi. Jouer la comédie. Jouer le bouffon qui s’intéresse aux autres et qui veut sauter toute la population féminine, c’est pas quelque chose qui m’emballe non plus alors bon je fais avec et je prends sur moi. Faut dire aussi que les activités dans ce château sont pas très variées non plus, et dans les périodes de latences, je retombe facilement dans mes pensées. Et dieu sait que pour notre propre bien respectif, j’ai pas trop intérêt à commencer à  déconner et ressentir en direct ce que je ressens toujours pour elle. Alors je m’occupe du mieux que je peux ailleurs et je drogue mon cerveau pourtant habitué à une seule et unique drogue, avec d’autre substances de moins bonnes qualités. Ça a le mérite au moins d’atténuer mon syndrome de sevrage. Alors moi je veux profiter de cette chambre et de cette occasion en or pour nous retrouver secrètement ici. Chaque semaines voir chaque jour, s'il le faut. C’est vrai, c’est un cadeau qui nous est tombé du ciel alors il faut en profiter. Ça rend les choses plus stimulantes aussi, comme son sourire mesuré que j'arrive à lui arracher, mais sourire quand même, et ça me suffi pour me faire rêver en silence. C’est pour ce genre de sourire que je me battais et je me bats toujours, dans un contexte plus au moins différent cette fois. Elle s’étale à mes côtés et je retrouve enfin la complicité qu’était la nôtre par le passé. « oui je veux bien mais … ça c’est pas possible » Vivre pour moi est tout simplement une notion qui m’est étrangère après qu’elle ait fait irruption dans ma vie. Elle l'ignore mais je peux plus vivre pour moi. C'est un luxe que je peux plus trop me permettre ... « laisse tomber, tu comprendras jamais » ouais elle comprendras jamais ce genre de choses. Elle, c’est tout simplement moi. Quand je vis pour elle, j’ai l’impression de vivre pour moi et ça c’est malheureusement ce qu’elle n’a jamais pu être en mesure de comprendre. Je quitte le plafond pour la caresser des yeux. Ça aussi, c’est un défaut chez elle. De pas rêver. De pas avoir de grandes ambitions comme moi, mais je fini toujours pas la convaincre et son rire m’arrache un sourire. Elle est assez ahurissante la façon qu’elle a de me dompter aussi facilement. Voilà. J’aime mieux ça. Mais pas normal, non. Je caresse ses mèches avec mes doigts meurtris, mon regard toujours plongé dans le sien. « je vais gagner ce jeu et tout l’argent qui va avec » ça peut lui sembler arrogant, mais je déconne pas. Je pue l’orgueil, c’est vrai, mais je sais aussi que je transforme souvent mes paroles en actes. Je vais gagner ce jeu pour elle. Pour nous. Je suis venu ici pour ça alors elle ne doit pas en douter une seule seconde. « et t’auras plus à travailler » comme moi j’aurais plus à combattre ou a coacher des gosses le dimanche en leur apprenant comment soumissionner ou neutraliser des adversaires supposés être plus grands qu’eux. Ouais elle aura plus à se casser la tête avec son job pourri où elle gagne pas grand chose. Non elle a pas besoin de travailler. « tu pourras tout t’acheter.» Mais surtout, elle aura plus d’excuses cette fois pour me quitter …

_________________
I fear no man. If you breathe oxygen, I do not fear you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
   
change the colours (01/05 - 1H00) Empty
Message (#) Sujet: Re: change the colours (01/05 - 1H00) —

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THROWN DICE - SAISON 13 ::  :: Les archives du château :: ARCHIVES SAISONS 5 A 10 :: Neuvième Saison :: SUITE PRESTIGE-
Sauter vers: